Pris de panique à cause de la marche pacifique prévue cette matinée  à Alger, le pouvoir a interdit la circulation des trains de voyageurs à destination de la Capitale.



Ainsi, l’autorail qui prend le départ de Chlef, tous les jours à 6 h vers Alger, a été carrément bloqué ce matin dans la gare de Chlef  et on ignore le sort qui devait être réservé aux autres trains de voyageurs desservant la Capitale à partir de l’ouest du pays.

De  nombreux  passagers ont ainsi été laissés en rade sans aucune information sur ces perturbations. A noter que cinq dessertes de trains de voyageurs relient quotidiennement l’ouest du pays à Alger.

Il est à signaler aussi que de nombreux barrages des services de sécurité  ont été dressés samedi, tôt le matin, sur les grands axes routiers, dont  l’autoroute Oran-Alger.


Source: El Watan

 

{jcomments lock}

Suivez-Nous!

 

Plus Lus