Le président-directeur général d’Air Algérie, Abdelwahid Bouabdallah, a indiqué que les autorités aéroportuaires de l’Union européenne soumettent les avions de la compagnie à un contrôle quotidien et rigoureux.

 


«Ce contrôle va de la propreté de l’avion à la fiabilité du moteur», a-t-il dit. «Nous vivons une nouvelle ère de colonialisme», a-t-il déclaré hier, lors de la conférence de presse qu’il a animée à l’hôtel Hilton à Alger. Concernant les Etats-Unis, le conférencier a précisé qu’ils n’ont pas encore effectué d’audit de l’entreprise.

M.Bouabdallah a indiqué qu’Air Algérie recevra une flotte de 11 avions. Il s’agit de quatre ATR et de sept Boeing auxquels s’ajoute un simulateur de vol. 50 pilotes renforceront les rangs de la compagnie. Formés par Air Algérie, ils s’ajouteront aux 200 pilotes y exerçant déjà.

Source: http://www.lexpressiondz.com/article/2/2010-03-17/74246.html

{jcomments lock}

Suivez-Nous!

 

Plus Lus