Tout indique que Noureddine Mimouni n’aura pas à faire face à la justice concernant le meurtre de son ex-conjointe, Nathalie Piché. Selon plusieurs sources contactées par Radio-Canada, l’accusé serait décédé.

La mort de Noureddine Mimouni aurait eu lieu vendredi dernier en début d’après-midi à l’établissement de détention de Rimouski et aurait été causée par un geste volontaire.

Des proches de Mimouni en Algérie auraient été informés de la mort de l’accusé. Joint par téléphone, son avocat n’a pas voulu confirmer l’information.

Je ne peux rien infirmer ni confirmer, a brièvement mentionné Me Charles-Olivier Gosselin.

13e féminicide

Le corps de Nathalie Piché, qui était la conjointe de Mimouni, a été retrouvé dans la nuit du 14 au 15 juin 2021 à l’intérieur d’un logement du quartier Limoilou, à Québec.

L'immeuble d’habitation de l’avenue Duval où le corps de la victime a été découvert. / Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Noureddine Mimouni s’était lui-même livré à la police à la centrale du parc Victoria vers 4 h le matin du 15 juin.

Le 13e féminicide de l’année 2021 au Québec aurait été commis quelques heures plus tôt.

Des policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) s’étaient rendus sur place après avoir reçu un appel pour une dispute conjugale vers 2 h.

Nathalie Piché (photo) avait déjà dénoncé le comportement violent de son conjoint, Noureddine Mimouni. / Photo : Radio-Canada

 

Antécédents

L’accusé, dans la trentaine, avait déjà été visé par des accusations dans un autre dossier de violence conjugale pour des événements remontant à décembre 2020.

 

Les accusations avaient été retirées en échange d’une promesse de ne pas importuner la plaignante, Nathalie Piché.

Noureddine Mimouni devait comparaître le 14 septembre prochain au palais de justice de Québec. L’audience aura lieu selon son avocat.

On devrait alors, selon toute vraisemblance, annoncer son décès ainsi que la fermeture du dossier.

Le décès d’un détenu dans un établissement de détention entraîne automatiquement une enquête du Bureau du coroner.

 

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1912256/noureddine-mimouni-mort-detention-rimouski-coroner

 

 

 

Suivez-Nous!