Le jeune de la wilaya de Tébessa qui a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant par le feu est encore en vie, ont assuré dimanche des sources hospitalières.

Selon des sources médicales, les brûlures de ce jeune sont de troisième ( 3e ) degré. Pour rappel, ce jeune a tenté de  mettre fin à ses jours en s’immolant par le feu, et ce à cause des conditions déplorables dans lesquelles il vit. Mohsen Bouterfif résidant à Boukhadra dans la wilaya de Tébessa, ne dispose malheureusement pas  ni d’un  poste de travail ni d’un logement. Suite à sa tentative de suicide, il a subi une opération chirurgicale au niveau du foie au CHU de Annaba. Les médecins ont jugé que son  état  est toujours critique. Interrogé par le journal Echorouk, le  père de la victime nous a surpris de ne pas être en mesure de se déplacer pour rester aux cotés de son fils agonisant au niveau de cet établissement hospitalier. Soulignant à cet égard, que ce jeune âgé de 27 ans, est marié  et père de 2 enfants. Il vit dans des conditions très difficiles. En effet, il ne touche qu’une modique aide qui ne dépasse pas les 3000 DA accordée dans le cadre du filet social. Le père de la victime a attiré l’attention des pouvoirs publics sur les conditions difficiles dans lesquelles il vit ainsi que sa famille. En effet, ce jeune homme est issu d’une famille nombreuse composée de 12 membres résidant dans un logement de 3 chambres seulement

Une autre tentative de suicide à Mostaganem : un jeune sauvé de justesse

Un autre jeune de la wilaya de Mostaganem, s’est aspergé le corps d’essence dimanche matin. Senouci Touati, 34 ans, chômeur de son état s'est présenté face à la direction de la sûreté de wilaya pour commettre cet acte de désespoir. C'est grâce à l’intervention des agents de l’ordre présents en nombre que le drame a été évité de justesse. En effet, c’est au moment où le jeune homme mettait le feu à son corps, qu'il est rapidement pris en charge par des policiers qui parviendront à éviter la propagation du feu qui avait pris au niveau des jambes. Accourus depuis leur caserne centrale, des éléments de la protection civile, distante d’une centaine de mètres du lieu  de l’incident lui prodigueront les premiers soins avant de le transférer vers le service des urgences de Tigditt où il a été mis sous observation. Pour rappel, ce jeune homme âgé d’une trentaine d’années, exhibait plusieurs demandes d’embauche, ainsi que des lettres adressées à différentes administrations, malheureusement, elles sont demeurées sans suite.La police judiciaire a ouvert une enquête pour déterminer les causes qui ont poussé ce jeune à commettre cet acte de suicide


Source: Echorouk

{jcomments lock}