La ville de Montréal incarne par sa diversité culturelle l’esprit de la mondialisation qui est avant tout un modèle Nord Américain qui se traduit dans toutes les activités culturelles de la métropole.

Les organisateurs d’événements dont la devise est de «faire rayonner la culture», offrent des possibilités égales à tout le monde. Les artistes connus et les moins connus du Canada et de tous les pays du monde sont invités à se produire au moins une fois tous les trois ans dans la ville francophone la plus visitée après Paris. On la surnomme aussi «la ville des festivals». Dix millions de touristes par an, vingt trois festivals en l’espace de huit mois (de février a octobre), dont plusieurs de niveau international.

C’est l’occasion pour les organisateurs d’honorés les artistes reconnus mondialement. Cette année le roi Khaled est l’invité de marque de l’équipe Spectra qui organise le Festival International de Jazz de Montréal et les francofolies. L’Algérien qui est en tournée mondiale depuis la fin mai en Europe et aux U.S.A a partir du 1er Juillet effectuera le 5 du mois prochain un bref séjour au Canada pour donner un spectacle au métropolis de Montréal et recevoir par la même occasion le prix Antonio Carlos–Jobin.

Il n’est pas le seul, d’autres artistes seront honorés durant le festival international de Jazz de Montréal, dont Al Jarreau récipiendaire du prix Ella-Fitzgerald, Dave Holland, le prix Miles-Davis et Bernard Primeau, le prix Oscar Peterson.

Cette distinction récompense les artistes qui ont le plus contribué a l’évolution du Jazz et du brassage culturel. Khaled qui succède a Ibrahim Ferrer demeure, affirme les organisateurs dans un communiqué publié le 30 mai dernier, «le plus grand ambassadeur de ce courant musical qu’il a révolutionné avant de bouleverser la musique occidentale». Et d’ajouter dans le même communiqué «Chacun des spectacles de cet auteur, (...), grand parmi les grands, ravit ceux et celles qui ont le cœur à la fête et l’âme à la liberté ».

Le spectacle programmé le 5 juillet prochain qui coïncide avec la fête de l’indépendance de l’Algérie promet d’être à la hauteur de l’événement ou le prix du billet et de $42.50. L’occasion pour les algériens de fêter cette journée historique au Métropolis en présence de Khaled d’autant plus que la soirée sera rehaussée par la présence dans le groupe d’illustres musiciens qui ont brillé ailleurs avant de rejoindre le roi du Rai.


Prochain Mois

30 Sep

Palais de la Casbah vous présente un après-midi 100% femmes

Plus Lus

  • Semaine

  • Mois

  • Tous