Invitée à une émission de la Chaîne II de la Radio nationale, une animatrice d’une radio communautaire aux États-Unis, Radio Numidia, Sonia Aït Ahmed Ladjadj, a été empêchée il y a quelques semaines d’accéder au siège de la radio.

La direction de la chaîne a même été contrainte d’annuler l’émission et de la remplacer par un enregistrement.

Sonia était pourtant une des présentatrices vedettes de la Chaîne II dans les années 1990 avant d’aller s’installer aux États-Unis.

Qu’est-ce qui motive cette décision ? Pourquoi une ancienne animatrice de la chaîne est-elle déclarée persona non grata alors que quelques jours auparavant, elle était l’invitée de Canal Algérie et de radio El-Bahdja qui lui ont consacré deux émissions pour parler de son aventure au pays de l’Oncle Sam.

La concernée n’arrive d’ailleurs toujours pas à comprendre les raisons de cette censure assumée par une radio qu’elle a servie durant de longues années.

Source: Liberté

{jcomments lock}