20ième anniversaire 05/05 dans

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Jours

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Heures

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Minutes

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Seconds

Des milliers de Canadiens risquent de perdre leur accès à internet

NEW YORK – Des milliers de Canadiens pourraient être parmi les centaines de milliers de personnes à travers le monde qui risquent de perdre l'accès à internet le 9 juillet.
C'est le jour où le FBI va fermer tous les «serveurs propres» mis en place pour lutter contre une opération massive de piratage. La police fédérale américaine a fait savoir en novembre qu'elle avait démantelé un groupe de cybercriminels en Estonie. Il avait réussi à télécharger des logiciels malveillants dans quelque quatre millions d'ordinateurs dans plus de 100 pays.

Le logiciel malveillant «DNS Changer» désactive les mises à jour de virus et dirige les consommateurs vers des sites frauduleux. Le FBI estime que le groupe criminel a fait au moins 14 millions $ en «gains mal acquis» par l'entremise de ce qu'on appelle le détournement de clic («clickjacking») et par la fraude de remplacement de publicité.

Au lieu de fermer les serveurs pirates, le FBI les a remplacés par des «serveurs propres» et redirigés les utilisateurs qui n'étaient généralement pas les plus prudents.

Les serveurs de remplacement seront fermés lundi et ceux qui sont encore infectés avec le logiciel malveillant perdront alors leur accès internet.

Le FBI a déclaré qu'il y a encore environ 360 000 ordinateurs infectés dans une douzaine de pays, dont le Canada, mais il existe une solution.

Le Groupe de travail DNS Changer (dcwg.org), mis en place par les agences gouvernementales américaines, permet de détecter les logiciels malveillants et offre des mesures pour les éliminer.

Les Canadiens peuvent également visiter le site web anti-DNS de l'Autorité canadienne pour les enregistrements internet, à l'adresse dns-ok.ca.

Agence QMI  - 04/07/2012 15h41

À LIRE AUSSI: Pour ne pas que votre Internet coupe lundi