Tous les salariés égyptiens de Djezzy rapatriés en Egypte

La tension est montée, dimanche 15 novembre, d’un cran entre les Algériens et les Egyptiens, après l’agression des joueurs de l’équipe nationale et des supporters algériens en Egypte. Conséquence dette tension : selon nos informations, l’opérateur Orascom Telecom a décidé de rapatrier en Egypte l’ensemble de ses cadres égyptien travaillant à Djezzy.

Raouraoua : «Quelle amitié reste-t-il avec l’Egypte après tout ce qui s’est passé ?»

Il ne décolère pas, le président de la Fédération, M. Mohamed Raouraoua, ruminait encore hier soir sa colère. Non pas parce qu’il était déçu par le résultat du match, mais plutôt par le traitement qui a été réservé à la délégation algérienne depuis son arrivée au Caire.«De quelles relations fraternelles avec l’Egypte me parle-t-on, alors que les responsables de ce pays ont tout fait pour nous humilier. Ils sont allés jusqu’à nous enfermer avec l’arbitre et les commissaires dans le vestiaire.