Un des fils Moubarak s'implique dans la querelle égypto-algérienne

LE CAIRE - Un des fils Moubarak dans la mêlée. Alaa, l'aîné habituellement très discret du président égyptien Hosni Moubarak, a appelé vendredi à durcir le ton dans la querelle diplomatique née de la défaite face à l'Algérie lors des qualifications pour la Coupe du Monde de football, alors que les supporters égyptiens ont continué à semer le trouble toute la nuit près de l'ambassade d'Algérie.

Des affrontements les ont opposés à la police anti-émeutes protégeant l'ambassade, qui ont tiré des grenades lacrymogènes. Des centaines de manifestants lançaient des slogans anti-algériens et des cris de "Allah Akbar", et ont saccagé voitures et vitrines, ainsi qu'une station-service voisine.

La confrontation sportive entre les deux pays a dégénéré depuis la première des trois rencontres, tant au Caire qu'à Alger. Après la victoire finale de l'Algérie, qualifiée mercredi à Khartoum en match d'appui, des fans égyptiens ont été attaqués dans la capitale soudanaise et l'ambassadeur d'Egypte en Algérie a été rappelé pour consultations.

Au Caire, alors que de nouvelles manifestations étaient attendues vendredi, l'habituellement très discret Alaa Moubarak a crée la surprise en intervenant pour juger que l'Egypte devait "prendre position" et riposter à la "terreur et à l'hostilité" subie par les Egyptiens.

Sur les ondes d'une chaîne télévision par satellite, Alaa Moubarak, un homme d'affaires qui à la différence de son frère cadet Gamal, dauphin présomptif du raïs, s'exprime rarement en public, a jugé "impossible que nous, Egyptiens, supportions cela. Nous devons nous dresser et dire 'assez"'. "Si vous insultez ma dignité (...) je vous frapperai à la tête", a encore lancé Alaa Moubarak, qui s'était rendu à Khartoum pour la rencontre.

Les autorités soudanaises convoquent l'ambassadeur égyptien

KHARTOUM- Les autorités soudanaises ont convoqué jeudi l'ambassadeur égyptien à Khartoum auquel elles lui ont exprimé leur "mécontentement" après la campagne de presse égyptienne faisant état de "fausses informations" sur l'après match qualificatif pour le Mondial 2010, remporté par l'Algérie contre l'Egypte. "Le ministère des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur d'Egypte pour l'informer du rejet par le Soudan des informations diffusées par des médias égyptiens concernant les événements d'après-match", ont annoncé les autorités soudanaises dans un communiqué. "Plutôt que de souligner tout ce que le Soudan a fait pour ce match, l'accueil, l'hébergement de près de 25.000 personnes et la sécurité, les médias égyptiens ont diffusé de fausses informations", a expliqué le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, M. Mouawiya Osmane Khalid.

CAN-2010 (tirage au sort): les Verts fixés sur leurs adversaires vendredi à Luanda

ALGER - La sélection algérienne de football connaîtra vendredi ses prochains adversaires en phase finale de la 27è édition de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2010 à l'occasion du tirage au sort prévu à 15h00 au Centre de conférences de Talatona à Luanda, en présence du chef de l'Etat angolais M. José Eduardo dos Santos. Absents des deux dernières éditions en 2006 en Egypte et 2008 au Ghana, les Verts seront placés dans le chapeau 3 aux cotés de la Zambie, le Togo et le Bénin. Auréolée de sa qualification au Mondial 2010 en Afrique du Sud après sa victoire contre l'Egypte (1-0) en match barrage mercredi soir à Khartoum, l'équipe Algérienne pourrait retrouver sur son chemin l'Egypte comme en 2004 en Tunisie. Les verts s'étaient imposés sur le score de 2 à 1.