Kung-fu : Lâché par la FAAM, Zemmal défendra le Canada

Le Canada vient d’accorder au champion algérien de kung-fu wushu, Nacereddine Zemmal, la citoyenneté canadienne pour lui permettre de participer aux 11es Championnats du monde de kung-fu wushu qui se tiendront à Ankara (Turquie) du 6 au 15 octobre prochain.



Bien qu’habituellement le processus d’octroi de la citoyenneté prend facilement 19 mois, le gouvernement canadien l’a activé pour le quintuple champion algérien de kung-fu afin qu’il soit présent en Turquie pour représenter le Canada. Nacereddine Zemmal a eu les honneurs lors de la remise des certificats de citoyenneté à Montréal. La juge, qui a présidé la cérémonie, a pris le temps de l’introduire aux présents qui venaient de 21 pays – un  Canadien sur six est né en dehors du Canada. Le champion algérien a été invité à prononcer un discours pour les nouveaux citoyens canadiens. «Mon cœur est toujours avec l’Algérie. Mais que voulez-vous ? L’incompétence des membres de la fédération m’a poussé dans les bras du Canada. En tout cas, quel que soit le résultat, que je gagne ou je perde, je resterai de tout cœur avec l’Algérie et les athlètes», a-t-il affirmé à El Watan.

Jusqu’à la dernière minute, il a cru que les responsables au niveau de la Fédération algérienne des arts martiaux ou du comité algérien du wushu allaient l’appeler pour représenter l’Algérie, son pays d’origine où il  a commencé à pratiquer le kung-fu il y a 17 ans. «J’ai envoyé ma demande pour représenter l’Algérie il y a plusieurs mois. J’ai envoyé des copies pour information à tous ceux qui représentent  le mouvement sportif en Algérie, au ministère des Affaires étrangères, à l’ambassadeur d’Algérie au Canada et au consul général à Montréal. Jusqu’au moment où je vous parle, on continue à me dire d’attendre un peu. On est en réunion !

Pourquoi me donne-t-on de faux espoirs ? Personne n’a le courage de me dire non au sein de la fédération ou du comité de wushu!», ajoute celui qui vit au Canada depuis près de trois ans. Ses problèmes semblent en relation avec une lettre qu’il a envoyée au ministre de la Jeunesse et des Sports dans laquelle il dénonçait, entre autres, l’incompétence des accompagnateurs des athlètes algériens lors de la Coupe du monde de wushu de 2010 en Chine.

Pour rappel, en 2009, Nacereddine Zemmal a remporté la première place au championnat de la WKA en full-contact et boxe thaïlandaise en Écosse, une troisième place au Championnat du monde du Canada en 2009. En 2010, il a obtenu, au nom de l’Algérie, une 3e place au Championnat du monde en Chine. Une place pour laquelle aucune prime ne lui a été versée chose que le règlement stipule.

Montréal.

Source: El Watan

 

Commentaires

0 #5 Guest-Sofiane 10-09-2012 07:28
slt moi meme je suis un pratiquant de cette discipline depuis 7 ans je dis bien aucun passage de grade na ete fait les athletes se retrouvent sans documents officiels attribuee par la FAAM comment voulez vous q ce sport se devellope si il ya pas des diplomes prouvant la confirmation du pratiquant dans ce sport ?! les ligues de wilaya nen parelons pas de la pure incompetence chaquun ne pensse qua sen richire .
0 #4 traa 03-06-2012 13:48
rien ne m'etonne un athléte algerienne qui devient canadien par l'incompétence des meme personnes dans leurs soit disant féderation,moi cela fais trois ans que j'ai ecris et proposer mes services pour les aider dans le dévlopement du wushu en tao lu ou en sanda, j'ai eu a faire a un résponsable nommé amimer,qui voulait faire progrésser les choses dans le pays, mais a une condition quand vous etes trop compétent vous les dérangé
0 #3 kada 02-11-2011 17:36
Il est malheureux, que même exilés, nous parlions tout le temps de notre bled. Comme l'a dit le premier Smain, le comédien, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Et moi j'ajouterais que nul ne peut s'assoir entre deux chaises, à moins de le faire par terre. Mais ce que vous pourriez faire, est de tisser des liens d'amitié et de fraternité, et de partager avec ceux qui sont dans le besoin. Et au lieu de sacrifier le pauvre mouton, et le partager avec vos amis qui ne sont pas dans le besoin, vous pourriez faire un couscous de l'amitié que ce soit dans une mosquée ou si vous n'êtes pas croyants au CCA ( ils ne refusent personne). Une communauté n'est forte que parce qu'elle est généreuse et unie. La dernière fois qu'un Algérien m'a invité à partager son couscous, c'était au début des années 80. Ensuite, avec l'arrivée massive de nos compatriotes, les mentalités ont changé, et avons adopté le mode de vie des gens d'ici et renoué avec les habitudes du bled. Dieu merci, je sais faire mon couscous, ma harira, ma zlabia, ma chamia et mes merguez. Autrement pauvre de moi. La plupart du temps ce sont des étrangers qui me tendent la main. Malheureux à dire, mais c'est comme ça. Et comme le disait Tonda dans mon bled, c'est ça la vie, tu pleures ou tu ris.
www.lepetitfennec.com
+1 #2 kada 06-10-2011 20:14
Je suis content pour toi. Profite de ce moment ( Honeymoon period).
Cela fait plus de trente ans que je traîne mes savates « ailleurs», mais je pleure souvent mon pays, mes amis, ma famille, mon coin de pays, mon oued, les coquelicots et les bleuets, les serins, port aux poules, les belles algériennes, etc.
Tout ce qui me reste ne sont que des regrets, et mes yeux pour pleurer. Ici, je suis tjs considéré comme un étranger because ma gueule de métèque et mon type basané. Ouine rak ya Pons ?
www.lepetitfennec.com
0 #1 yves 03-10-2011 20:00
Bienvenue a' Mr. Zemmal, mon "double" concitoyen!
Nous tous aimons encore l' Algerie. Mon reve fut d' enseigner ce que j' ai appris dans mon domaine a' mes compatriotes. J' avais reve de travailler a' Alger, Constantine, Tizi , Tlemcen disons quelque part en Algerie. Je fus confronte a'la betise de nos diplomates tricheurs et imcompetents. Dans le temps nous recevions des menaces de la maudite securite militaire et des trabendistes diplomates. Un passeport algerien se monneyait tres cher. Bref, le Canada m' a accueilli et m' a aide a' retrouver ma dignite. Je suis profondement loyal a' mon nouveau pays. Je suis heureux ici parmi les miens et je me suis construit une belle situation.

Les commentaires sont fermés.