Algériens émigrés au Canada. L’autre équipe des Verts

Au Canada, les Algériens installés dans ce vaste pays ne cessent d’exceller dans le soccer, l’autre appellation du football en Amérique du Nord.

Mohamed Ammour, sportif algérien établi depuis douze ans dans le deuxième pays du monde par sa superficie après la Russie, en est grandement fier. Après avoir entraîné le Rapid de Montréal durant le début des années 2000, il est actuellement le coach de l’unique équipe de football composée majoritairement d’Algériens. «Ce sont d’excellents footballeurs et possèdent énormément de talent pour la pratique de ce sport. Ils honorent notre pays de par leur sérieux et leur jeu exemplaire.Ils jouent dans la catégorie seniors et seront, pourquoi pas, les élites de demain», espère avec grand enthousiasme Ammour, rencontré récemment lors de ses vacances passées dans sa ville natale de Blida. Notre interlocuteur, un ancien joueur de l’USMB, de Choisy le roi (France) et de l’équipe nationale militaire de football, nous fera savoir que son club fait partie de l’Association de soccer du sud-ouest de Montréal  présidée aussi par un Algérien, en l’occurrence Baghdadi Azzedine. «La tenue de nos joueurs est de couleur verte. Cela est plus que symbolique pour nous. D’ailleurs, notre équipe est devenue un haut lieu de rencontre de la communauté algérienne établie à Montréal et ses environs», ajoute-t-il.

En guise d’encouragement, l’équipe «des Verts» au Canada a même reçu la visite, il y a quelques mois, de Rabah Saâdane ainsi que des stars du football algérien durant les années 1980. La solidarité «footballistique» entre Algériens est aussi assurée par Saïd Amiri, ex-joueur du Nahd de Hussein Dey et grand bijoutier établi à Montréal depuis plusieurs années. «Mis à part les aides financières émanant de Amiri, notre équipe ne reçoit aucune autre subvention. Nous espérons que les autorités algériennes fassent quelque chose pour défendre nos couleurs au Canada. Nos éléments peuvent constituer un gisement potentiel pour l’EN», espère Mohamed Ammour, avant de poursuivre : «Le consul général nous a promis de l’aide. Air Algérie s’est engagée à sponsoriser notre club du temps de son ex- PDG. Aujourd’hui, nous ne vivons que de promesses alors qu’on est prêts à tout donner pour notre cher pays.»

Source: El Watan