Togo/attaque : clubs anglais inquiets

Plusieurs clubs anglais ayant des joueurs à la Coupe d'Afrique des nations (CAN) ont fait part de leur préoccupation après le mitraillage du bus de l'équipe du Togo entre le Congo-Brazzaville et l'Angola. Portsmouth et Manchester City ont souhaité le retour de leurs joueurs si leur sécurité n'est pas assurée, tandis que Chelsea a dit faire confiance aux organisateurs de la CAN.

"Nous avons demandé à la Fédération anglaise de football d'interroger la FIFA (la Fédération internationale, NDLR) sur la sécurité et de garantir la sécurité de nos joueurs", a déclaré Gary Double, porte-parole de Portsmouth, à l'Associated Press. "La sécurité de nos joueurs prédomine sur tout, et si elle ne peut pas être assurée, les joueurs doivent rentrer à la maison".

Portsmouth, actuel dernier de Premier League, a quatre joueurs partis à la CAN: Nwanko Kanu (Nigeria), Aruna Dindane (Côte d'Ivoire), et Nadir Belhadj et Hassan Yebda (Algérie). Manchester City, dont l'attaquant Emmanuel Adebayor est capitaine du Togo, s'est déclaré "clairement préoccupé par la situation". "Nous sommes actuellement en discussions avec la Fédération anglaise sur la suite des événements", a indiqué sur son site Internet le club mancunien, où joue Kolo Touré, défenseur de la Côte d'Ivoire. Emmanuel Adebayor n'a pas été blessé dans l'attaque qui a visé le bus de son équipe vendredi.

En revanche, Chelsea a affirmé être "certain que les fédérations et autorités nationales prennent toutes les précautions nécessaires en matière pour assurer la sécurité des joueurs". Quatre joueurs de Chelsea doivent participer à la CAN: Didier Drogba et Salomon Kalou (Côte d'Ivoire), John Obi Mikel (Nigeria) et Michael Essien (Ghana).