Le Caire renonce à l’organisation de la CAN de Handball: L’Egypte fait encore des siennes

Le football mène à tout et les prolongations des incidents qui ont eu lieu au Caire débordent négativement sur la maîtrise des événements. Après les dérapages médiatiques et le ridicule qui a caractérisé certains intellectuels égyptiens, voilà que la classe politique cafouille dans ses positions pour aboutir à des décisions extrêmes. L’Egypte s’est inscrite dans une logique d’adversité avec l’Algérie en refusant toutes rencontres sportives où figurent les Verts, quitte à s’exposer aux sanctions prévues en pareille situation.



Le Caire vient de prendre la décision de renoncer à l’organisation du Championnat d’Afrique des nations de handball prévu en février prochain. La décision en elle-même n’est pas seulement sportive, elle est beaucoup plus politique sachant qu’il n’est pas dans les habitudes des Egyptiens de tourner le dos à des événements internationaux. L’Egypte veut éviter tout contact avec l’Algérie en tentant, par des subterfuges qui ne tiennent pas la route, de justifier des prises de position qui cachent mal le climat de tension qui existe au sein de la société égyptienne. La rencontre de football qui a eu lieu en Egypte et les agressions dont ont été victimes les joueurs et les supporters algériens ont eu, faut-il le rappeler, des prolongements dans la rue égyptienne qui s’en est pris violemment à la communauté algérienne vivant au Caire. L’Egypte veut passer du statut d’agresseur à celui de victime, mais on ne peut tromper l’opinion internationale par des campagnes hystériques car les faits sont têtus et ne peuvent être dévoyés par une politique politicienne qui finit toujours par faire tomber les masques.




Source: El Watan - Edition du 30 novembre 2009

 

Commentaires

0 #1 Guest 29-11-2009 17:46
Je pense que les dirigeants Égyptiens réalisent qu'ils ne sont plus en mesure de contrôler les foules. Une ville comme le Caire avec ses 25 millions d'habitants est devenu non gérable. Il n'est plus possible d'assurer la sécurité même pour les citoyens Égyptiens Eux-même. Les débordements qu'il y'a eu lors de l'arrivée de l'équipe nationale Algérienne en est la preuve. Le problème, c'est que l'autorité Égyptienne ne veut pas l'avouer. L'Égypte prend une sage décision car ce pays n'est plus en mesure d'organiser une compétition tout en garatissant la sécurité des Équipes des autres nations. Certe, les évènements qui viennent d'arriver au Caire ne sont pas étranges à cette décision, mais je ne pense pas qu'il vise l'Algérie, car tout les pays qui devaient participés sont touchés. Cela dit, le gouvernement Égyptiens et ses médias sont malhonnête. Ils n'ont pas la moindre Éthique. Ils vont justifier leur incapacité d'organiser ces jeux par de faux arguments, maintenant qu'ils savent que les yeux du monde sont braqués sur eux.

Les commentaires sont fermés.