Un an après Bouchard-Taylor, Québec solidaire dresse un piètre bilan

MONTREAL - Un an après la commission Bouchard-Taylor sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles, Québec solidaire considère que trop peu d'efforts ont été investis pour faciliter l'intégration des immigrants. L'une des porte-parole du parti, Françoise David, déplore qu'outre quelques mesures de francisation, peu d'initiatives ont été mises de l'avant pour s'attaquer au taux de chômage élevé de la population immigrante.

Le spectre d’Hérouxville

La polémique hautement médiatisée entourant la récente position de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) sur le port de signes religieux dans la fonction et les services publics québécois a fait ressurgir le spectre d’Hérouxville, non pas avec le visage de son illustre conseiller municipal, mais sous les traits d’une pseudo-égérie encore en prise avec les vieux démons de son pays, confondant le nord de l’Amérique avec celui de l’Afrique.

Mort d’un Algérien en Irak : Cinq ans déjà

Il y a cinq ans, jour pour jour, Mounir Bouamrane tombait sous les balles de ses assassins dans les environs de la ville irakienne de Hillah. Le destin a voulu qu’il soit le seul professionnel des médias d’origine algérienne à payer de sa vie un court séjour dans un Irak en proie à la guerre.  

Résistance tenace envers l'islam au Québec

Un an après la fin des travaux de la commission Bouchard-Taylor, les Québécois nourrissent toujours beaucoup de préjugés envers certains groupes religieux. Plus de la moitié d'entre eux jugent que les principes fondamentaux de l'islam encouragent la violence, révèle un récent sondage mené par la firme Angus Reid.

L’eldorado ou le rêve africain

Nous sommes à Marseille, plus précisément au Quai de la Joliette, à l’entrée des passagers au terminal 3, gare de la Major.  Il est présentement 16 h 45, il fait un excellent temps ensoleillé en ce lundi 17 août 2017.  Le prestigieux bateau Tarik Ibn Ziad, propriété de la compagnie de navigation algérienne  se prépare à quitter le port afin de rejoindre la rive Sud de la Méditerranée.  Il y a un monde fou sur le pont supérieur du bateau, enfants, femmes, hommes et jeunes couples lancent des bye-bye aux accompagnateurs restés sur le quai.