Un jeune de 16 ans accusé du meurtre d'un autre adolescent à Laval

Un adolescent âgé de 16 ans a été formellement accusé de meurtre non prémédité, jeudi, à la suite d'une bagarre survenue la veille dans un parc de Laval où un adolescent a été poignardé à mort.

Sa victime est un jeune homme du quartier Fabreville âgé de 15 ans.

L'accusé a comparu par téléphone, en fin d'après-midi jeudi, après avoir été interrogé plusieurs heures par les policiers, a confirmé la sergente Genevieve Major du Service de police de Laval (SPL).

Il a ensuite été confié à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) en attendant son procès devant la Chambre de la jeunesse au palais de justice de Laval.

Selon les policiers, la bagarre impliquant quelques personnes aurait éclaté vers 20 h mercredi soir au parc Marc-Aurèle-Fortin, dans un secteur résidentiel du quartier Fabreville, dans l'ouest de Laval.

"On sait qu’il y a des jeunes qui se sont regroupés dans le parc pour une raison qu’on ignore pour l’instant", a expliqué la porte-parole du SPL.

Les policiers ont arrêté le suspect, âgé de 16 ans, qui avait été transporté à l’hôpital pour soigner des blessures mineures.

D'après le SPL, les deux adolescents se connaissaient, mais ni la victime ni le suspect n'étaient connus des services policiers.

C’est un résident du quartier qui a composé le 911.

    J’ai entendu des jeunes crier, donc je me suis présenté au parc pour voir ce qui se passait, et c’est là que j’ai vu un jeune qui gisait à terre.
    Benoît Ménard

Lorsque Benoît Ménard est arrivé sur les lieux du drame, un ami de la victime avait enlevé son chandail pour le mettre sur la plaie de l'adolescent afin de tenter de freiner l'hémorragie.


Benoît Ménard s'est rendu dans le stationnement du parc Marc-Aurèle-Fortin quelques minutes après que le jeune adolescent a été poignardé.
Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

Selon ce résident, ce n’est pas la première fois que des bagarres éclatent dans ce parc. "Je ne m'amuse pas à aller me promener dans le parc le soir [...]; il y a souvent des altercations", explique-t-il.

Des enquêteurs de l'escouade des crimes majeurs du SPL ont établi un poste commandement au parc Marc-Aurèle-Fortin. Ils entendent rencontrer des personnes qui ont pu avoir été témoins de ce qui s'est passé.

Un périmètre de sécurité a été établi; des chiens de l'escouade canine de la police ont ratissé les lieux.

La police de Laval demande à toute personne ayant de l'information sur le déroulement des événements de la contacter.

Il s'agit du premier meurtre répertorié cette année au Québec.

    * La Ville de Laval a enregistré 8 homicides en 2019 sur le territoire patrouillé par le SPL, dont 4 ont été transférés à la Sûreté du Québec.
    * À Montréal, 25 victimes de meurtre ont été dénombrées en 2019 sur le territoire du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM); en 2018, il y en avait eu 32.

Avec les informations de Jérôme Labbé

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1454940/mort-jeune-15-ans-laval-poignarde