L'AFSC arrête un criminel de guerre recherché: Retrouvé à Montréal

Mohamed Ratni, un criminel de guerre recherché par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), a été appréhendé par les policiers de Montréal, a confirmé mardi l'AFSC.

L'individu recherché par les autorités a été repéré à Montréal le 29 juin dernier et appréhendé par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Mohamed Ratni ne pouvait pas être admis en sol canadien puisqu'il a «violé des droits humains ou internationaux en vertu de la Loi sur les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre ou de la loi internationale», selon le communiqué de l'AFSC.

Il s'agit de la 26e arrestation d'un criminel qui figurait sur la Liste des personnes recherchées par l'ASFC. Cinq de ces individus ont été arrêtés à l'extérieur du Canada. Parmi ces personnes recherchées, 19 ont été renvoyées du Canada.

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, a félicité le SPVM et l'AFSC pour leurs efforts dans ce dossier.

«Grâce à la coopération des services de police de partout au pays, le succès du programme de personnes recherchées par l'ASFC démontre que le Canada ne servira pas de refuge à ceux qui tentent de s'introduire dans notre pays ou d'y vivre illégalement, a-t-il dit. Le gouvernement demeure résolu à identifier, à détenir et à renvoyer du Canada les personnes qui constituent une menace ou un risque à la sécurité des Canadiens.»

L'AFSC a rappelé que toute information sur les personnes recherchées peut être transmise via la ligne sans frais de surveillance frontalière de l'ASFC au 1-888-502-9060.

https://www.tvanouvelles.ca/2012/07/03/lafsc-arrete-un-criminel-de-guerre-recherche