Accusé d’avoir tabassé un chauffeur Uber

Un jeune homme de 22 ans attendra derrière les barreaux son procès pour le vol et le passage à tabac d’un chauffeur Uber, pendant le temps des Fêtes.

«Les faits sont particulièrement violents, le chauffeur a été volé et roué de coups par quatre personnes, aux petites heures du matin», a expliqué la juge Isabelle Rheault en ordonnant la détention de Walid Meddane, hier au palais de justice de Montréal.

Selon la Couronne, les événements se sont déroulés le 28 décembre dernier. Le chauffeur s’était rendu sur l’avenue Du Parc à Montréal pour prendre quatre clients afin de les amener à Verdun.

Altercation

Pendant le trajet, le chauffeur aurait craint que les clients, dont deux mineurs, refusent de payer la course, a expliqué Me Luc Pagé de la Couronne à la cour. Cette affirmation a toutefois fait sourciller la défense.

«Je trouve ça préoccupant, car c’est impossible qu’il y ait échange d’argent avec l’application Uber», a expliqué Me Élizabeth Ménard.

Quoi qu’il en soit, une dispute aurait ensuite éclaté entre le chauffeur et ses passagers.

«M. Meddane a alors affirmé qu’il n’allait pas payer, et un coaccusé a donné un premier coup de poing à la victime», a expliqué Me Pagé.

S’en serait suivi un violent passage à tabac à coups de ceinture et de bouteille de whisky. Les jeunes accusés auraient ensuite dévalisé à tour de rôle le véhicule, volant une paire de lunettes, un chargeur de téléphone et un kit mains libres.

Meddane avait pris la fuite, mais il s’est rendu quelques jours plus tard pour être accusé de vol qualifié. Selon la police, il s’afficherait comme un membre de gang de rue, mais Meddane a nié.

Meddane reviendra à la cour la semaine prochaine en même temps qu’un autre accusé. Les deux autres, qui sont mineurs, ont été accusés en Chambre jeunesse de la Cour du Québec.

Source: Journal de Montréal - 6 janvier 2017