Nabil Haddou: De l'Algérie à Rimouski

Nabil Haddou (à gauche) et Josianne Boudreault (à droite). Photo : Radio-Canada/Jean-Luc Blanchet

Il n'est pas toujours facile de se faire accepter dans une belle-famille et la tâche est d'autant plus ardue lorsque les deux parties ne partagent pas la même culture.

C'est le défi qu'a dû surmonter Nabil Haddou, un Algérien qui s'est installé à Rimouski, il y a six ans. L'histoire de cet immigrant algérien démontre qu'aller à la rencontre de l'autre permet souvent de chasser les préjugés.

Propriétaire du restaurant Nab Kebab, Nabil Haddou est né à Alger. Aujourd'hui, il vit à Rimouski avec sa femme Josianne Boudreault, qui a découvert l'Algérie après ses études.

Cette dernière avoue qu'annoncer à sa famille qu'elle désirait voyager au Maghreb à 18 ans a été tout un défi. Au retour, elle a dû leur annoncer que l'histoire d'amour avec Nabil allait se poursuivre. « Ça a été un choc parce qu'ils ne s'attendaient pas à ça », affirme Josianne Boudreault.

Nabil Haddou n'a pas été surpris d'apprendre que les parents de Josianne étaient réticents à leur histoire au tout début.

« Que ce soit en Algérie ou au Maghreb, on est souvent tous mis dans le même panier. Je disais à Josianne que c'était normal d'avoir ce jugement au début »
- Nabil Haddou

Gilles Boudreault, père de Josianne, affirme qu'il a d'abord été ébranlé par la relation de sa fille unique. « Ça a été me chercher, oui ».

Influencé par les images des conflits dans cette partie du monde qu'il ne connaissait pas, Gilles Boudreault a finalement pu découvrir son gendre en 2011, lorsque les jeunes mariés se sont installés à Rimouski.

C'est alors qu'il a pu partager sa passion avec son gendre: la chasse.

« C'était sa première bête. Il a tout fait ça en bonne et due forme. C'est là que je me suis dit qu'il était l'un des nôtres. »
- Gilles Boudreault

Cette ouverture à l'autre, Nabil Haddou l'a aussi trouvée chez les entrepreneurs de la région qui l'ont aidé, en 2016, à démarrer son restaurant où travaillent aujourd'hui quatre employés.

« C'est certain qu'on est de cultures différentes, mais je crois que nous sommes un bel exemple de mixité », affirme Nabil Haddou.

« Ça n'a pas toujours été facile. Il y a eu des procédures, du stress, mais ce qui compte, c'est ce qu'on ressent, ce qu'on vit. »
- Josianne Boudreault

Nabil et Josianne sont maintenant parents d'un enfant. Avec le recul, ils se disent heureux d'avoir affronté les défis mis sur leur route. « Si on ne s'était pas laissé la chance de vivre une histoire comme ça, ce ne serait pas aussi beau que maintenant », conclut le couple.
 

 

 

 

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1075641/algerie-rimouski-nabil-haddou-josianne-boudreault-nab-kebab-gilles

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir