Vote de la diaspora au Canada: Rejet massif à Montréal

La neige, le froid, la pluie, rien ne semble dissuader la diaspora algérienne au Canada à manifester son refus de l’élection présidentielle dont les opérations de vote ont commencé samedi à l’étranger.

Depuis le début du vote, des brigades de bénévoles parmi les militants du hirak se sont relayées devant le consulat d’Algérie à Montréal, reconverti en centre de vote.

L’opération baptisée “Zéro vote” aura été ainsi un succès de par la mobilisation qu’elle a suscitée parmi la communauté algérienne. Cette forte mobilisation a réduit le vote à sa plus simple expression. Autant dire que le scrutin est rejeté massivement. Une caméra installée devant le consulat algérien filmait H24 tous les mouvements.

En outre, les vigiles tenaient sur place un carnet de bord, où étaient comptabilisées les entrées au centre de vote. Ces surveillances sont tenues à tour de rôle de 8h à 19h, soit les horaires d’ouverture des bureaux de vote. Y compris aujourd’hui jeudi, dernier jour de vote pour la diaspora. À titre indicatif, lundi, 73 personnes sont entrées au consulat.

Pour les vigiles, cela ne veut pas dire que tous ceux qui sont entrés au consulat ont forcément voté. Durant les trois premiers jours, le nombre de votants était de moins de 2% des inscrits sur le fichier électoral, selon des chiffres recoupés. Un nombre nettement inférieur à celui des Algériens mobilisés contre le scrutin présidentiel et qui organisaient un rassemblement de protestation, affirme Amel Gherbi, militante active du hirak, qui parle d’un véritable succès de l’opération “Zéro vote”.

“C’est une vraie victoire qui conforte le choix du refus et la volonté de la majorité des Algériens”, soutient-elle. Cependant Mme Gherbi a été étonnée de voir des personnes qui avaient pénétré au consulat les deux premiers jours du vote, se pointer de nouveau devant le bâtiment consulaire. “Nous ne pouvons que constater et dénoncer la persistance des pratiques frauduleuses et archaïques du pouvoir”, fulmine Salah Amrane, membre des brigades de vigiles.

Malgré des provocations, les Algériens mobilisés dans la révolution du sourire ont respecté les recommandations des vigiles et aucun dépassement n’a été signalé, nous a-t-on précisé. Aujourd’hui, dernier jour de vote pour la diaspora, les hirakistes promettent une grande mobilisation pour rejeter et décrédibiliser “un processus électoral imposé aux Algériens par la force”. Au-delà de ce coup de force, pour les Algériens du Canada, le combat pour une Algérie libre et démocratique doit continuer. Pacifiquement, puisque le peuple en a décidé ainsi…
 

De Montréal : Yahia Arkat.

https://www.liberte-algerie.com/actualite/rejet-massif-a-montreal-329948

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir