Mise au point du Consulat General d'Algérie à Montréal

Monsieur Abdelkader Kechad,

Suite à votre article intitulé «Lettre ouverte aux autorités algériennes au Canada.», publié sur le site Ksari.com en date du jeudi 22 décembre 2011, je vous prie de bien vouloir publier sur votre site la mise au point suivante :


1. Nous avons pris connaissance, avec étonnement, du contenu de votre lettre publié sur votre site et dont une copie a été transmise, via courrier électronique, à notre Secrétariat.

2. Les règles de l’éthique journalistique et de bienséance, voudraient que toute personne oeuvrant dans le domaine des médias procède, avant de rendre public toute information, à la validation de la véracité et l’exactitude des éléments qu’elle comporte et à donner, le cas échéant, aux personnes concernées l’opportunité d’apporter toute précision qu’elles jugeraient nécessaire. Or dans le cas présent, vous avez non seulement porté des accusations gratuites et sans fondement contre «l’administration algérienne à Montréal» mais, également, vous n’avez pas daigné répondre à notre communication téléphonique, en date du jeudi 22 décembre 2001.

3. Nous apportons donc le démenti le plus ferme et le plus clair, à toutes les rumeurs véhiculées par votre lettre.

4. Le Consulat Général d’Algérie à Montréal, n’a mandaté personne (ni directement ni indirectement) pour organiser des évènements de nature festive ou autre à l’occasion des célébrations entourant le 50ième anniversaire de l’indépendance nationale.

5. A ce jour, le programme officiel du Consulat Général n’a pas encore été arrêté et nous restons ouverts à toutes les propositions et suggestions des ressortissants susceptibles de contribuer au bon déroulement de cet événement.

6. Une fois le planning finalisé et le budget octroyé par la Commission nationale, un comité de suivi et d’exécution sera installé sous la présidence du Consul Général et/ou de son représentant. Ledit comité sera, notamment, composé d’acteurs représentatifs de la communauté activant dans le domaine culturel ou toute autre personne pouvant contribuer d’une manière efficace à la concrétisation de ce projet.

7. Le Consulat Général, encourage également toute initiative sincère et sérieuse initiée, dans ce cadre, par nos ressortissants et/ou par les amis de l’Algérie visant à marquer cette date importante dans l’histoire de l’Algérie contemporaine.

Je vous prie de croire en l’expression de nos salutations les plus distinguées

Consulat Général d’Algérie à Montréal (Service culturel, le 24.12.2011)