Accrochée à mes paupières

Ta belle jeunesse m'a tout donné
De grands poètes me prêtent leurs plumes
et ce parfum exaltant que je hume
apaise mon visage sillonné

 

Tu es passion , tu es lumière
reste accrochée à mes paupières

Reçois ce ballet de pétales de roses
Dans mon ciel pour toi, illuminé
Ma lune chavire sur Sainte-Rose
couvrir, au plaisir, mon corps abandonné

Tu es passion, tu es lumière
reste accrochée à mes paupières

J'ai fait l'amour sur les nuages
Un baiser sur le front de mon étoile
qui brille encore de son image,
sans fard, ni artifices, ni quelconque voile

Tu es passion, tu es lumière
reste accrochée à mes paupières

Telle est la folle qui m’affole
Qui me rend plus fou que Beaudelaire
les fleurs du mal et mes belles paroles
n'ont d'existence que pour te plaire

Tu es passion , tu es lumière
reste accrochée à mes paupières

Je ne suis ni Molière, ni Racine
Une étoile triste, triste ma lumière
Gerbe de mots doux pour Céline
Père Adhémar est mis en bière

Ne me laisse pas seul a dit le père
accroche-toi à mes paupières

Quand vient le temps du grand voyage
Ascension funèbre vers le cimetière
Je chercherai ton beau visage
Ce beau visage, mon tout sur terre
lui dire encore une dernière fois
que son amour fût toute ma foi

Tu es passion, tu es lumière
reste encore, accrochée à mes paupières.

Abdelkrim Abella
Vendredi 11 octobre 2013

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir