Aziz Fares

  • Mon ami Aziz Farès avec qui j’ai partagé de belles années heureuses à Alger Chaîne III, la radio francophone algérienne, vient encore une fois de me surprendre avec la publication de son premier livre La Tangente impossible (1). Surprendre est peut-être un verbe que je ne devrais pas employer. J’ai en effet lu et apprécié quelques pages de son livre avant publication.

  • À propos de son dernier livre « J'ai failli égarer Dieu!».

  • Au milieu des années 1990, parmi les nombreux intellectuels qui fuient l'Algérie en proie à une guerre civile, une vingtaine de journalistes choisissent de s'installer à Montréal.

  • Au quatrième top, c’est le moment de retrouver Aziz Farés, hélas pas sur les ondes de la chaîne III mais sur une île virtuelle. Voici entre les mains, les yeux ou les deux à la fois, l’essentiel de notre entretien bien réel.