Jacques Soustelle: L’Algérie, c’est la France, les départements de l’Algérie sont des départements de la République française.

Date: 01-06-1955

Jacques Soustelle, rapport du ler, juin 1955 au gouvernement Edgar Faure. Cité dans Les origines de la guerre d’Algérie, op. cit.

L’intégration

- " L’Algérie, c’est la France, les départements de l’Algérie sont des départements de la République française. (...) tous ceux qui essayeront, d’une manière ou d’une autre, de créer le désordre et qui tendront à la sécession seront frappés par tous les moyens mis à notre disposition par la loi. (...)

- Si l’intégration consiste à étendre autant qu’il est possible et raisonnable, dans les trois départements algériens, les institutions de la métropole, s’il est également juste et raisonnable de réserver des institutions spécialisées, si l’on peut admettre que, ici et là, les traditions, les habitudes, les façons de penser obligent à constater les différences d’évolution, il n’est pas possible, il n’est pas admissible, il ne sera jamais retenu par le gouvernement qu’à l’intérieur de chacune de ces institutions il y ait des citoyens inégaux. (...) La politique d’intégration du gouvernement ne serait pas comprise s’il ne s’y ajoutait la volonté ferme et entière, dans le domaine économique et social comme dans le domaine politique et dans le domaine administratif, d’offrir des chances égales à tous ceux, quelle que soit leur origine, qui naissent sur le sol algérien."

Interventions de François Mitterrand, ministre de l’Intérieur du gouvernement Mendès-France, devant l’Assemblée nationale, 12 nov. 1954 et 4 février 1955.