20ième anniversaire 05/05 dans

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Jours

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Heures

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Minutes

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Seconds

Ahmed AINA: Economie et Management

Ahmed Aïna est depuis 1984 titulaire d'un MBA et d'un M.Sc de l’Université de Montréal. Il a une grande expérience au Québec dans l’enseignement et à la direction des entreprises. Il est cofondateur de BTI (télématique et vidéotex sur les terminaux Alex de Bell Canada) et de Médiasoft Telecom où il a travaillé durant quatorze années comme vice-président exécutif chargé de la gestion des opérations et des finances.

Actuellement Ahmed Aïna est avec Mohamed El-Mohri à la tête de Dialexia Communications. Une entreprise avant-gardiste fondée en 2001 qui fait partie de la nouvelle génération des entreprises oeuvrants dans le développement des services de téléphonie sur le réseau Internet. Dialexia Communications développe et commercialise une gamme complète de logiciels et d’applications pour la téléphonie IP.

Ahmed Aïna est né en Algérie ou après des études universitaires il a complété sa formation en Europe avant d’émigrer au Canada, en 1981. Il a enseigné le management et l’économie à l’Université du Québec à Trois-Rivières et à l’Université de Sherbrooke avant de se lancer en affaires a partir de 1987, dans le domaine de la téléphonie interactive.

Ahmed Aïna et son associé ont contribué à leur manière au mouvement de solidarité qui s’est déclenché en Amérique du Nord après le séisme qui a ravagé la wilaya de Boumerdes, le 21 mai 2003. À leur initiative, ils ont lancés une carte téléphonique à l’effigie d’une adolescente sinistrée sur fond de drapeau Algérien. La carte tirée à 10 000 exemplaires a été vendue au profit des victimes du tremblement de terre.

Déclarations

  • « Après avoir quitté l’Algérie, j’avais voyagé partout en Europe et j’ai voulu profiter des débouchés offerts par l’Amérique du Nord. Le Québec et le Canada ont une bonne réputation et j’ai été particulièrement attiré par le Québec à cause de la langue ». Ahmed Aina
  • «Dans le développement de mes projets d’affaires, je ne me suis jamais senti particulièrement immigrant, dit-il. Les affaires, c’est une question d’occasions. C’est la réalité du marché qui est importante.» Ahmed Aina

Les commentaires sont fermés.