20ième anniversaire 05/05 dans

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Jours

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Heures

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Minutes

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Seconds

Lynda Thalie, l’en-chanteuse

Lynda Thalie est la première femme auteure-compositeure interprète d’origine algérienne reconnue au Canada. Jeune femme accomplie elle vient de recevoir cinq (5) nominations au prestigieux gala de l’industrie de la musique l’ADISQ dont une pour l’album musique du monde de l’année 2006.

Elle dépeint et reflète avec grâce la nouvelle réalité canadienne : diversifiée, riche et ouverte.
Alliée des artistes novateurs et créatifs, elle trace à son tour son propre style Thalie avec des œuvres originales et se démarque ainsi de toute comparaison.

Dès la sortie de Sablier, son premier album en 2002 puis de son second opus lancé en octobre 2006 sur étiquette Carbone Musique et distribué par DEP Universal, la critique a salué de façon unanime son immense talent, sa maturité et ses sonorités distinctives. Quant aux gens du milieu artistique, ils ont accueilli la nouvelle venue comme l’une des leurs, tout en lui reconnaissant un statut particulier.

Depuis ses débuts, les honneurs s’accumulent et les complicités se tissent. Lauréate en 2000 du concours Ma première Place des Arts dans la catégorie Interprète, elle y remporte également les prix Distinction et Radio-Canada. En 2003, on lui confie l’unique rôle féminin de la comédie musicale Le Petit Prince, soit celui de La rose. En 2004, elle reçoit le Prix du patrimoine d’expression du Québec pour sa démarche artistique ainsi que le Prix Club Avenir pour le rayonnement positif qu’elle donne à l’Algérie au Canada. Si sa musique invite au voyage, son talent invite à d’heureuses collaborations, comme ce fut le cas notamment avec des artistes reconnus au Québec tel que Michel Rivard, Luc de Larochellière et Yann Perreau. Elle prête sa voix à quelques musiques de films avec Michel Cusson, Cité-Amérique et l’Office National du Film du Canada.

Forte de son universalité et de son parcours culturel très varié, Lynda Thalie fait désormais écho dans la francophonie. Outre ses prestations remarquées aux FrancoFolies de Montréal 2005 et 2006, elle a représenté le Canada lors de la Quinzaine de la Francophonie qui avait lieu au Rwanda en mars 2005.

La fin juin 2005 marquera assurément un point tournant dans la vie et la carrière de Lynda Thalie alors qu’elle retournera en Algérie pour la première fois depuis 11 ans dans le cadre d’une tournée de spectacles visitant les principales villes, dont bien sûr Alger. En plus de se produire dans des grand théâtres pouvant accueillir au-delà de 2000 spectateurs, elle sera vue et entendue sur plus de 1,500 000 cellulaires grâce à un vaste partenariat avec Nedjma, chef de file des télécommunications au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

En novembre 2005, son album sort aussi en Algérie sous étiquette Belda Diffusion ; peu de temps après et suite à une forte demande, elle présente à nouveau son spectacle à Alger dans une Salle Ibn Khaldoun archi comble.

Le deuxième album de Lynda Thalie est dans les 100 meilleurs vendeurs au Canada. Avec son nouveau spectacle intitulé « De sable ou de neige », l’artiste offre une évasion à laquelle il est difficile de résister, où l’exotisme, uni à la sensualité, côtoie le mystère du désert saharien. Lorsqu’on assiste à un de ses spectacles, on comprend pourquoi depuis des mois son carnet de tournée est complet pour l’année 2006.
Si le potentiel de Lynda Thalie sur la scène internationale est indéniable, sa force, celle d'envoûter, elle, relève du mystère….

Source:http://www.lyndathalie.com

Photo de CRILA

Les commentaires sont fermés.