20ième anniversaire 05/05 dans

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Jours

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Heures

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Minutes

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Seconds

Un message de votre député: Mohamed Gahche

C’est, confortablement assis dans un petit café italien non loin du Petit Maghreb et situé sur une autre rue que celle abritant le quartier général de la communauté maghrébine de Montréal en l’occurrence, Jean-Talon, que je sirotais un café latté bien corsé tout en plongeant dans un chapitre du roman Harraga de Boualem Sansal, quand soudainement et semblant surgir de nulle part que l’aigle noir, lentement, les ailes déployées, lentement, je le vis tournoyer…Non, ce n’était qu’une silhouette, longiligne celle là, qui apparu à mes côtés!

 

L’allure ne m’était pas étrangère.  Dans de brillants souliers noirs corbeau bien encaustiqués  et cirés portant hautement la noble binette.  Par-dessus est tombé un ourlet  d’un pantalon gris-souris de marque, probablement italienne. Une odeur d’un parfum masculin que j’ai pu reconnaître l’effluve de la marque Azzaro.  Je ne me suis pas empêché de lever ma tête en quête et en soif du détenteur du corps de la taille fine, grêle et svelte.  Qui trouvais-je?  Mes yeux hagards de surprise reconnurent Monsieur, l’honorable Mohamed Gahche, notre souverain, cher, charmeur et souriant député que Dieu protège, bénie et préserve!

Je suis resté ébahi, abasourdi, étonné, stupéfait, ahuri, et bouche-bée ou comme disait l’humoriste québécois, Jean Michel Anctil, bouche-Labaie.  Je perdis mes mots et égarant mes principes essentiels, fondamentaux et capitaux du protocole d’accueil d’un arabo-musulman Wahrâni.

Il était généreux, galant et indulgent en me prêtant main forte et en m’accommodant, raisonnablement, d’une aise réconfortante.  Il m’a demandé gentiment s’il pourrait partager ma table, interrompre et perturber ma méditation, ma lecture et ma solitude résiduelle.

Le mot de bienvenue m’est sorti de la bouche avec une empreinte sonore saguenéenne d’origine.  Avec playzeere, répondis-je!

Il a commencé sa diatribe, qu’il a eu  le temps d’apprendre comme tout nouveau praticien de la langue de bois, pratique que tout novice entrant dans la sphère politicienne se doit de connaître,  en me disant qu’il sait bien que durant les élections du mois de mai 2007, j’étais dans l’autre camp et je prêchais pour une autre paroisse.  D’ailleurs, il m’a demandé justement des nouvelles de mon candidat défait et j’étais très étonné quand il l’a nommé.

- Au fait, comment il va Saïd Foura
Saïd Foura! Lui ai-je répondu tout de go, désolé, votre honneur, je n’étais pas avec Saïd Foura mais bien avec Lahcen Boudjarane.
- Pardonnez-moi mon ami, comme il y avait tant de candidats et tant d’électeurs, comment voulez-vous que ma mémoire ne me joue pas de tour et me fasse défaut en plusieurs circonstances. Cependant, je tiens à vous confirmer que je suis en étroit contact avec messieurs Lamine Chohra et Rachid Ziani et nous avons travaillé ensemble à la production d’un rapport de mi-mandat que j’aimerai bien vous confier et compter sur votre appui et soutien afin de le partager et le diffuser auprès de la communauté à travers les médias communautaires, notamment.

Ainsi, il m’a confié une lourde tache que j’espère pouvoir mener tout en étant fidèle, loyal et fiable à transmettre le message comme il se doit.  Vous trouverez ci-dessous, chers lecteurs, les grandes lignes et points de notre conversation.

Il vous rappelle qu’il s’est présenté aux élections pour les cinq principes majeurs ci-dessous et il est très heureux et joyeux de partager avec vous le fruit des résultats escomptés et réalisés.

1er principe

Élaborer un contact régulier avec la communauté par tous les modes de service de communication.  Félicitation; ce principe a été concrétisé et les gens ont un contact privilégié via une ligne 800, un site web, une adresse courrier et par contact physique via le bureau sis dans votre ville.

2e principe

Réalisation du développement de la cellule locale d’interface entre la communauté Algérienne à l’étranger et les autorités Algériennes pour la résolution de toutes les questions administratives concernant les Algériens résidents à l’étranger.  De ce fait, voici ce qui a été accompli :
• Élimination du service national pour la communauté algérienne de la zone 6;
• Création du bureau de soutien, d’appui et d’assistance pour les femmes algériennes divorcées ou en processus de divorce;
• Abolition de l’autorisation paternelle en cas de voyage pour les algériennes de la zone 6;
• Paiement des frais de passeport en dinar algérien ou en équivalence aux mêmes tarifs en vigueur en Algérie;
• Réalisation d’une entente cadre entre les gouvernements locaux de la zone 6 et la caisse de retraite algérienne;
• Mise en place de la SAJEC, service d’aide juridique aux États-Unis et au Canada;
• Mise en place de la PATATE, Plan d’aide et de transfert d’algériens trépassés à l’extérieur.

3e principe

Concrétisation de la législation favorable pour Les gens d’affaires et entrepreneurs pour investir dans les différents secteurs de l’économie nationale :
• Création de la banque algérienne aux USA et au Canada soit la FARCE; Fiducie algérienne de redressement de la collectivité et de l’économie;
• Encourager les commerçants algériens – Businesses : Création de la CACA, chambre d’affaires et de commerce d’Algérie.

4e principe

Valoriser les ressources intellectuelles Algériennes à l’étranger et les encourager à participer à la vie sociale, politique et économique du pays.
• Création d’une cellule de communication entre scientifiques algériens à l’intérieur et l’extérieur du pays (ROCK, Royaume des Obéissants Consorts de la Kabbale).

5e principe

Concrétisation de la création et financement de centres culturels Algériens dans les capitales des pays d’accueil et les grands centres urbains :
• Des pourparlers sont en cours et à 95% d’avancement afin de nationaliser le CCA Montréal et le rendre une entité gouvernementale algérienne à 110%, vider les bénévoles qui ont donné la stature définitivement implantée dans ce beau pays. Ils partiront vaquer à leurs occupations familiales qu’ils ont délaissées depuis qu’ils ont la bonne idée de nous monter l’affaire;
• Développement de la politique d’aide facilitant l’installation des nouveaux émigrés dans le pays d’accueil et la réinsertion au pays d’origine par la création de la PLUG IN, Porte LUmineuse de la Gestion d’Intégration des Nationaux

.

Et pour en finir avec les chicanes, le déchirement et la zizanie, le gouvernement a ordonné l’ouverture, pour la deuxième fois, de la constitution afin d’amender une loi autorisant l’ajout de représentants de l’APN en fonction des représentations diplomatiques algériennes à l’étranger.  En d’autres maux (mots), à chaque Pitou son minou et à chaque bazou sa minoune.  Un député par région administrative couverte par un consulat.

C’est à ce moment et brutalement mon téléphone, sur la petite table, commença à sonner comme le SNOOS d’un cadran-réveil et sans faire attention, j’ai lancé ma main pour l’arrêter et permettre à mon cher interlocuteur de continuer son beau discours élogieux.

Malheureusement c’était mon réveille-matin que je me prêtais à arrêter et le donner un autre souffle pour sonner une deuxième fois à 5h50 le temps d’une douche froide et d’un petit déjeuner, café au lait et pain beurré.

Comme disait Alain Dumas, Tabaslak pour ne pas dire Tab…k! Mon Dieu, c’était juste un rêve.  Tout compte fait, j’ai eu le droit de rêver mais, malheureusement je n’ai aucunement eu le droit d’exiger et requérir de le voir réalisé.

« On croit que les rêves, c'est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c'est que c'est fait pour être rêvé».
Coluche, Humoriste et acteur français.

 

Lahouari Belmadani (Weldmaraval)

 

Commentaires

0 #3 Guest 01-06-2009 19:06
Je vous dit une chose : on mérite notre sort !
Est ce que la communauté algerienne a l'étranger a fait quelque chose pour la démocratie en Algérie ? rien ! aucune action concrète.
Est ce que quelqu'un a dénoncé la mascarade du 9 avril ? ou les député a 30 millions ?

Maintenant Bouhef est entrain de préparer son frère comme wali el ahde !!!! dormez et fume du thé !
0 #2 Guest 01-06-2009 13:23
C'est d'une fraîcheur qui n'émerveille pas encore, mais qui vous donne l'envie de lier et de relire ce type de r^verie qui lointaines de la réalité et que même la fiction n'oserait pas s,en inspirer!!!
Ya Welmaraval...au suivant!
0 #1 Guest 01-06-2009 11:31
Bonjour,
c'est infiniment rafraichissant ton texte. Je le decrirai ainsi : Il a l'ame algérienne, l'enveloppe québecoise et une touche qui t'es particulière et qu'on ne retrouvera que dans ton imagination à toi. Style singulier et original.
Merci pour le rafraichissement, pour l'originalité et pour le moment de reve littéraire
On dirait que c'est moi qui l'a écrit :-)
Mhand

Les commentaires sont fermés.