20ième anniversaire 05/05 dans

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Jours

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Heures

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Minutes

Your browser does not support the HTML5 canvas tag.

0

Seconds

Et Dieu créa le CMQ (Congrès de Ma Ghribia du Québec)

De nos jours où le cœur est ailleurs, le cerveau entre l’abstrait et le réel, le souffle au bout de l’aspiration divine et l’extase, à la recherche du chemin contournant le calvaire, le communautariste scientifique à l’esprit rationnel est à l’œuvre 48h/24h.  Toutefois,  le maghrébin et plus précisément l’algérien québécois doit s’estimer heureux.  Il doit par ailleurs, jour et nuit, adorer le bon Dieu et lever la main vers les cieux pour le remercier de l’avantage concurrentiel obtenu par rapport aux compatriotes établis autre part.

La création, tout un dilemme.  Créer n’est pas donné à tout le monde ni à n’importe qui.  Créer c’est un don en soi, c’est de l’apanage de la grâce.  Le fait de créer, donne au démiurge le grade absolu d’un divin.  Je ne crois pas à la théorie de Da Vinci, mais je commence à me géhenner et m’interpeller sur le Saint Graal et m’interroger, également, sur l’affaire de Marie-Madeleine.

Je me hasarde, je prends mon risque à deux mains, je m’aventure et je gage mon actif que le gars fait partie des "Illuminati".   Il est doué, apte et brillant.  Il sait tout. 

J’aurais ajouté, il ne sait rien non plus. Mais je ne le ferais pas. Ce serait lui faire injure. Lui, le sauveur, le communicateur, l’ingénieur, le journaliste et j’en passe. Non, je ne dirais pas ça de Lui. Ce serait trop pénible pour son Ego démesuré.   Je ne veux pas être la source de son réveil …à la dure réalité. Non je ne dirais rien de tout ça. Ce serait lui faire injure et je ne peux me rendre responsable de son déplaisir. Il aime se montrer.

À côté de sa majestueuse carrure ou comparé à lui, nous ne sommes pas seulement des nains, mais des bouffons lutins.  Une chance que je suis algérien.  Tout un atout pour moi, une aubaine et une baraka que j’appartiens à la souche, à la source et à l’ascendance de ce pionnier innovateur.

Il détient, le sens de l’initiative, le sens de l’entrepreneuriat,  c’est un créateur, un bâtisseur, un Alphonse Desjardins, il est notre Robin des boialgériens.  Voilà que maintenant je comprends et saisis le pourquoi de la chose.  À deux reprises, cet emblème a été approuvé, acclamé et applaudi par nos compatriotes intellos et  gratifié et cadeauté par le prestigieux cénacle pour son apport à la communauté.  Ils l’ont vu venir.  Ils ont prévu la perdition du peuple si la destinée n’a pas été guidée par cet homme.  Pardon, par ce petit dieu, pardi.

Il est notre petit dieu, il est notre serviteur, il est partout, il pense à tout, il connaît tout et il est notre Dieu par intérim.  Louange à toi, très cher créateur.

Cher petit dieu; j’ai un vœu que j’ose espérer de votre haute bienveillance de l’exaucer.  Je suis un être en quête de la gloire, j’ai soif et je suis à la recherche d’un abreuvoir.  Je suis perdu au milieu du désert mort-vide dévasté par une verve chaleur.  Je cherche votre ange alerte portant l’éteignoir pour étouffer la flambée de la fournaise et tremper dans l’eau la conflagration des braises.

Vous êtes roi d’une modestie parfaite. Inégalable et incomparable.  À votre hauteur et honneur, le droit de l’insolence et de l’arrogance ce ne sont qu’un comble d’envie divin mais par humilité, pudeur et sagesse vous vous abstenez à l’employer.

Pour vous approcher et toucher la bonté de votre sympathie, aucun frein n’est en face, il suffit de taper sur le virtuel espace, votre sacré nom et le joindre à un point com.

Présent dans notre esprit, vous êtes dans la vision, sur la toile et synchronisé sur l’audio en zone FM et AM.

J’ai peur de votre jugement dernier et votre verdict.  Mes craintes sont de ne mériter que l’envoi en enfer.  Vous m’avez déjà puni, pour un délit que j’en paie et en souffre de la sentence.  La clémence est synonyme de votre colère et je m’incline devant vous afin de l’avoir et m’éviter une fois pour toute le mal et l’élancement de l’enfer.

Je me permets de déranger votre altesse, maintenant que nous avons le CMQ, je me demande et je me dis, nous-a-t-il oublié?  C’est pour quand, le CAQ, certificat d’acceptation du Québec, oh pardon! Le Congrès algérien du Québec?

Houari Weldmaraval - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les commentaires sont fermés.