L'héritage de Steve Jobs en 10 moments-clés

Voici, en dix moments-clés, l'héritage d'une des plus importantes icônes de la Silicon Valley.

1er avril 1976 : Apple Computer est fondée par Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne.

24 janvier 1984 : Présentation du premier ordinateur Macintosh. La publicité télé qui l'entoure, surnommée Big Brother, entre immédiatement dans le livre d'histoire du marketing en s'en prenant directement à IBM et son fameux PC.

1985 : Steve Jobs se fait montrer la sortie par le conseil d'administration d'Apple. Bien que le Macintosh vende bien, Lisa, un projet tout aussi ambitieux datant de l'année précédente, est un échec cuisant.

1996 : Apple achète NeXT, une société fondée par Jobs quelques années plus tôt, et le réengage comme PDG. Ça coûte cher à Apple, qui traverse une mauvaise période : 400 millions de dollars

Août 1997 : Bill Gates et Microsoft viennent en aide à Jobs et Apple en investissant 150 millions de dollars dans l'entreprise et en promettant de développer une version d'Office et d'Internet Explorer pour Mac.

1998 : Jobs dévoile l'iMac, un ordinateur tout-en-un intégré à un tube cathodique. L'appareil est offert dans un boîtier translucide de différentes couleurs et se vend plutôt bien.

23 octobre 2001 : Jobs dévoile le premier iPod, un baladeur entièrement numérique. L'iPod et iTunes deviendront rapidement l'icône d'une décennie axée sur une transition vers le numérique dans tout le secteur du divertissement.

2002 : Mac OS X, un système dérivé de NeXT et basé sur Unix, est installé sur tous les nouveaux Mac. C'est le fondement de tous les appareils à venir d'Apple, du MacBook au iPad, iOS en étant lui aussi un dérivé.

9 janvier 2007 : introduction du premier iPhone, exclusif à AT&T, et surtout, de l'App Store, une boutique virtuelle transformant complètement l'industrie du sans fil et créant une industrie aujourd'hui plus que milliardaire.

27 janvier 2010 : introduction du iPad, extension logique du iPhone, et lui aussi acteur largement dominant dans son créneau.

Source: CyberPresse