Le Maroc demande le report de la CAN-2015 pour cause d'épidémie d'Ebola

Le Maroc, qui doit accueillir la CAN-2015 du 17 janvier au 8 février 2015, a demandé le report de la compétition à la Confédération africaine de football. Une décision motivée par l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe l'ouest du continent.

Le ministère de la Jeunesse et des Sports marocain a demandé, vendredi soir, le report de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN-2015), prévue du 17 janvier au 8 février dans le royaume. Une décision motivée par  l'épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans l'ouest du continent, explique le gouvernement.

Selon cette même source, citée par l'agence MAP, "une délégation officielle" marocaine rencontrera "la semaine prochaine" le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, "pour examiner les mesures de mise en œuvre de ce report".

Cette demande fait suite à "la décision du ministère (marocain) de la santé d'éviter les rassemblements auxquels prennent part des pays touchés par le virus Ebola", précise le document.

Plus de 4 000 morts

La pire épidémie d'Ebola de l'histoire, qui touche essentiellement trois pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia et Sierra Leone) a désormais dépassé le cap des 4 000 morts, tandis que les craintes à l'échelle mondiale ont été renforcées par l'apparition des premiers cas hors du continent africain, aux États-Unis et en Espagne notamment.

Le Maroc, où aucun cas n'a été recensé à ce jour, doit accueillir pour la deuxième fois de son histoire la plus prestigieuse compétition africaine de football, entre le 17 janvier et le 8 février prochains, à Tanger, Rabat, Marrakech et Agadir. Le tirage au sort doit avoir lieu le 26 novembre à Rabat.

Fin août, le gouvernement marocain avait annoncé la mise en place d'une "commission nationale" chargée de préparer un "plan sanitaire" contre Ebola dans la perspective de la CAN, une compétition à laquelle seize nations doivent participer.

Les qualifications pour cet événement sportif sont en cours et le Maroc, qui a jusque-là affiché une solidarité à toute épreuve envers les pays touchés par l'épidémie, accueille samedi soir à Casablanca une rencontre entre la Guinée et le Ghana.

Le royaume est également le seul pays, via sa compagnie nationale Royal Air Maroc, à avoir maintenu des liaisons aériennes avec les pays touchés par l'épidémie.

France 24 avec AFP. Source.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir