Lyes Cherifi : un jeune policier se tue en se rendant à son party de Noël

Un jeune policier est mort dans un accident de la route en se rendant à son party de Noël du travail, lundi soir, dans le petit village cri d’Oujé-Bougoumou, près de Chibougamau, dans le Nord-du-Québec.

Comme les services de police de Waswanipi et d’Oujé-Bougoumou sont grandement affectés par l’accident, le EEPF a fait appel à la Sureté du Québec (SQ) pour couvrir les deux secteurs.

Fraîchement diplômé de l’École nationale de police du Québec, Lyes Cherifi avait accepté le mois dernier un court contrat de policier au sein du Service de police Eeyou Eenou (EEPF) de la nation crie.

L’officier, Lyes Cherifi, âgé de 26 ans, était basé dans la communauté de Waswanipi depuis novembre.

Le jeune homme avait également participé au processus de sélection en vue de devenir membre du Service de police de la Ville de Montréal. Il était en attente d’une réponse du corps policier montréalais.

Lyes Cherifi est mort dans une violente collision frontale survenue sur la route 113 alors qu’il se rendait à son party de Noël en compagnie de ses collègues policiers.

Il est le fils Madjid Cherifi et Tassadit Ould Hamouda, qui sont très actifs dans le milieu communautaire à Montréal. Sa mère a crée et dirige la troupe de danse Tafsut.

Un recueillement est prévu Jeudi 21 décembre à partir de 18h00 au :
Salon Funéraire Magnus Poirier
7388, Boulevard Viau
Montréal (Québec) H1S 2N9

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir