Supermarché L’Olivier: Des insectes dans les sacs de pâtes

Des sacs de pâtes en vente au Supermarché L’Olivier contenaient des insectes, tandis que d’autres avaient été rongés par les souris puis raccommodés avec du ruban adhésif.

«J’ai constaté que les pâtes avaient été mangées pour certaines, car il y avait plusieurs trous faits par les insectes dans celles-ci», raconte une inspectrice dans son rapport d’octobre 2015.

L’épicerie et boucherie, située au 234 rue Jean-Talon Est, a reçu deux amendes totalisant 3000 $ en janvier dernier pour des problèmes de salubrité observés à l’été et à l’automne 2015.

Les inspectrices ont trouvé des insectes dans une vingtaine de sacs de pâtes sèches sur les tablettes en libre-service, peut-on lire dans le rapport d’octobre 2015.

Trois semaines plus tôt, elles avaient découvert des «centaines» de crottes de souris sur des planches au sous-sol. Des dizaines se trouvaient aussi sur des sacs de denrées sèches. Certains sacs étaient d’ailleurs entrouverts, «avec des excréments à proximité des ouvertures», indique-t-on dans le rapport d’août 2015.

«J’ai constaté que des sacs avaient été rongés par des souris et certains des trous dans les sacs avaient été recouverts par du ruban adhésif», a noté l’une des inspectrices. «Une souris morte se trouvait dans un piège [...] Elle était au milieu d’une vingtaine d’excréments frais de souris et de saleté accumulée brune.»

Par ailleurs, les inspectrices ont trouvé plusieurs aliments dont la date de péremption était passée.

Selon le propriétaire Mohamed Rekik, la présence de souris s’explique quant à elle par des chantiers entrepris par la ville près de l’établissement. «La situation est maintenant corrigée. Je garde toujours le magasin en bon état», insiste-t-il.

Pour ce qui est des insectes trouvés dans des sacs de pâtes, il explique que ce phénomène peut se produire en été lorsqu’il fait chaud. Il ne s’agirait que de quelques sacs d’une seule sorte sur des milliers de sacs. «Dès qu’on les a vus, on les a jetés, bien sûr», affirme M. Rekik.

Source: http://www.journaldemontreal.com/2017/03/17/des-insectes-dans-les-sacs-de-pates