Attaque terroriste de Ouagadougou:Le ressortissant algérien est originaire de Blida

Il aura fallu plus de 24 heures pour que le décès du ressortissant algérien dans l’attaque terroriste perpétrée dans la soirée de dimanche à lundi contre un restaurant à Ouagadougou (capitale burkinabè) soit confirmé (hier mardi) par le ministère des Affaires étrangères.

La victime, 41 ans, s’appelle Billal Difallah, originaire de Blida et vivant au Canada depuis plusieurs années. Cet Algéro-canadien, vétérinaire de profession, était au Burkina Faso depuis presqu’une année, et ce, dans le cadre d’une mission humanitaire «du programme Uniterra, du Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et de l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC)», lit-on sur le site internet du média canadien Radio Canada. «Il était très dévoué et apprécié tant par ses coéquipiers que par les partenaires auprès de qui il intervenait. A notre connaissance, il a toujours fait preuve d’un comportement exemplaire», a tenu à commenter à la même source Fatimata Lankoande, coordonnatrice du programme de coopération volontaire Uniterra au Burkina Faso, pour l’EUMC et le CECI.  L’un de ses frères devait regagner hier Ouagadougou pour les besoins du rapatriement. «Son rapatriement peut avoir lieu dans une semaine, dix jours… Bref, on n’en sait absolument rien pour le moment», témoigne avec beaucoup de courage un frère à la victime rencontré devant l’entrée principale de la maison familiale.