Un nouveau directeur pour Air Algérie au Canada. Il remplace un cadre poursuivi pour harcèlement sexuel

Lyacine Amier a été nommé représentant général d’Air Algérie à Montréal. Le nouveau promu a occupé plusieurs postes de direction au siège social à Alger, entre autres, chef de direction du centre de contrôle. Il est entré en fonction début novembre, nous précise-t-on à Air Algérie.

 Il remplace ainsi l’ancien délégué général qui est empêtré dans une affaire de harcèlement sexuel, d’ailleurs, encore pendante au tribunal de Montréal. Depuis deux ans, c’est le chef d’escale qui assurait l’intérim. Azzedine Djemaï assumait ainsi une double fonction jusqu’à la nomination de M. Amier.

 Celui-ci aura le colossal défi de préparer la saison estivale qui verra, pour la première fois, l’entrée en concurrence d’Air Canada. La compagnie aérienne canadienne compte ainsi lancer à compter du 26 juin 2017, une desserte sans escale entre Montréal et Alger. C’est sa filiale low cost Air Canada Rouge qui assurera cette nouvelle ligne aérienne. Avec l’ouverture de cette ligne par le transporteur aérien canadien, c’est une pression de moins aux guichets de la compagnie nationale qui, avec neuf vols hebdomadaires, a du mal à répondre à la demande, en augmentation exponentielle en haute saison. Les observateurs attendent la nouvelle politique des prix qui sera pratiquée à la faveur de cette nouvelle donne qui verra un transporteur international entrer en concurrence avec la compagnie nationale. Plus de 100 000 Algériens sont installés au Canada, principalement dans la grande région métropolitaine.   

Source: Liberté - 3 décembre 2016

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir