Elections au Québec : Le Parti québécois utilise les Maghrébins comme marche pied pour se maintenir au pouvoir

Le Québec est en pleine campagne électorale pour les élections législatives du 7 avril. Dans la série d’entretiens avec les Algériens de la Belle Province, discussion avec Youcef Bendada, économiste qui y est installé depuis une vingtaine d’années.Il a démissionné il y a quelques mois du Parti québécois (nationaliste et séparatiste).

Dr Malika Aïd, une chercheuse scientifique au Canada : On ne manque pas de compétences en Algérie, mais d’organisation

Elle éprouve un grand amour pour son pays auquel elle reste attachée. Elle le porte profondément dans son cœur en dépit des longues distances qui l’en séparent. Malika Aïd est une chercheuse scientifique algérienne que nous avons rencontrée à Montréal (Canada). D’emblée, elle affiche sa volonté de participer au développement de son pays et mettre sa grande expérience acquise auprès des grands laboratoires de recherches canadiens, au service du développement de la recherche scientifique et de la formation de la nouvelle génération de diplômés.

Omar Aktouf, Professeur de management à Montréal, à Mon Journal : «Une adhésion actuelle de l’Algérie à l’OMC est une soumission aux conditions draconiennes des chapitres 10 et 11 de cette organisation, notamment de l’AGCS »

En Algérie, il est établi que tout le monde ferme les yeux sur tout et crie au scandale une fois le malheur arrivé. Il en est ainsi de la question de l’adhésion de l’Algérie à l’OMC qui, malgré son importance capitale, ne suscite aucun débat, excepté dans les milieux très discrets où «compter les sous» est le seul métier.

Entretien avec Omar Aktouf: « Le système néolibéral tue la démocratie à sa base même »

Dans votre contribution publiée dans El Watan le 19 juillet 2012, vous dressez un tableau implacable de la dynamique du capitalisme mondial néolibéral et mettez en évidence le fait que la seule solution trouvée par les pyromanes qui le dirigent consiste paradoxalement à alimenter le bûcher que leur politique a elle-même construit.

Mohamed Fawzi Bendimerad: je m'engage à être à la hauteur de vos espérances!

M. Bendimerad a convié les médias communautaires algeriens ce jeudi pour une rencontre amicale afin de parler de lui et de son programme. KSARI ne pouvait pas être là.

C'est le seul candidat qui a convié KSARI à une rencontre, pour celà et par respect déontologique, on a demandé d'avoir une autre rencontre pour lui faire une interview express. Cette rencontre a eu lieu à la Table Fleurie d'Algérie. Ci-dessous l'interview.