Omar Aktouf, Professeur de management à Montréal, à Mon Journal : «Une adhésion actuelle de l’Algérie à l’OMC est une soumission aux conditions draconiennes des chapitres 10 et 11 de cette organisation, notamment de l’AGCS »

En Algérie, il est établi que tout le monde ferme les yeux sur tout et crie au scandale une fois le malheur arrivé. Il en est ainsi de la question de l’adhésion de l’Algérie à l’OMC qui, malgré son importance capitale, ne suscite aucun débat, excepté dans les milieux très discrets où «compter les sous» est le seul métier.

Entretien avec Omar Aktouf: « Le système néolibéral tue la démocratie à sa base même »

Dans votre contribution publiée dans El Watan le 19 juillet 2012, vous dressez un tableau implacable de la dynamique du capitalisme mondial néolibéral et mettez en évidence le fait que la seule solution trouvée par les pyromanes qui le dirigent consiste paradoxalement à alimenter le bûcher que leur politique a elle-même construit.

Mohamed Fawzi Bendimerad: je m'engage à être à la hauteur de vos espérances!

M. Bendimerad a convié les médias communautaires algeriens ce jeudi pour une rencontre amicale afin de parler de lui et de son programme. KSARI ne pouvait pas être là.

C'est le seul candidat qui a convié KSARI à une rencontre, pour celà et par respect déontologique, on a demandé d'avoir une autre rencontre pour lui faire une interview express. Cette rencontre a eu lieu à la Table Fleurie d'Algérie. Ci-dessous l'interview.

Chaou Abdelkader à Montréal

Le Samedi 28 janvier 2012, à Montréal, un concert de musique fut organisé par M. Djamel Lahlou. L’icône vivante de la musique Algérienne, Abdelkader Chaou, était présent, venu spécialement d’Algérie. M. Chaou n’est plus à présenter, il est comme l’a si bien dit son ami Djamel, “ Le dernier des Mohicans ”. C’est un personnage mythique, qui a tant donné à la chanson Algérienne durant près d’un demi-siècle.

Miloud Chennoufi, Professeur au Collège des Forces Canadiennes (Toronto) : «Les pays arabes souffrent d’une politisation démesurée des armées»

Miloud Chennoufi, qui a débuté sa vie active en qualité de journaliste au Soir d’Algérie, est actuellement professeur au Collège des Forces canadiennes à Toronto (Canada). Il vient de participer à un colloque académique organisé au titre du 16e Salon international du livre d’Alger où il a présenté une communication remarquée. Au cours de son séjour à Alger, il a rendu visite à ses camarades du Soir d’Algérie où, non sans émotion, il a évoqué les souvenirs qui le lient au journal. Il a bien voulu répondre aux questions que Mohamed Chafik Mesbah lui a posées.