Omar Aktouf : “Il nous faut un gouvernement de salut public”

Il estime que “nous n’avons pas besoin d’une politique d’austérité”
Le professeur Omar Aktouf, consultant international, s’est fait une réputation de pourfendeur de la pensée néolibérale. L’auteur de “La stratégie de l’autruche” et “Halte au gâchis”, édités par Arak édition (Algérie), revient dans cet entretien sur la dernière rencontre du Cnes et s’exprime sur les effets de la chute de la rente pétrolière sur l’économie nationale et le “plan B” de sortie de crise, préconisant, pour le court terme, “un renforcement urgent de la légitimité de nos institutions”.

Elections au Québec : Le Parti québécois est en train de montrer la porte aux Maghrébins

Le Québec s’apprête à élire ses députés provinciaux le 7 avril. Le débat est polarisé autour de la charte des valeurs québécoises qui va interdire le voile dans la fonction publique. L’indépendance de la province reste aussi un enjeu.

Dans la série d’entretiens avec les Algériens de la Belle Province, discussion avec Zehira Houfani-Berfas (*) écrivaine, journaliste arrivée au Canada (Ottawa) en 1994 avant de déménager au Québec en 2003.

Elections au Québec : Le Parti québécois utilise les Maghrébins comme marche pied pour se maintenir au pouvoir

Le Québec est en pleine campagne électorale pour les élections législatives du 7 avril. Dans la série d’entretiens avec les Algériens de la Belle Province, discussion avec Youcef Bendada, économiste qui y est installé depuis une vingtaine d’années.Il a démissionné il y a quelques mois du Parti québécois (nationaliste et séparatiste).

Dr Malika Aïd, une chercheuse scientifique au Canada : On ne manque pas de compétences en Algérie, mais d’organisation

Elle éprouve un grand amour pour son pays auquel elle reste attachée. Elle le porte profondément dans son cœur en dépit des longues distances qui l’en séparent. Malika Aïd est une chercheuse scientifique algérienne que nous avons rencontrée à Montréal (Canada). D’emblée, elle affiche sa volonté de participer au développement de son pays et mettre sa grande expérience acquise auprès des grands laboratoires de recherches canadiens, au service du développement de la recherche scientifique et de la formation de la nouvelle génération de diplômés.