Une bourse de 100 000$ pour une étudiante du collège Champlain

Salma Rehimini n'aura pas à s'inquiéter de ses finances pour les quatre prochaines années. L'étudiante du collège Champlain de Saint-Lambert est l'une des récipiendaires 2016 de la bourse Loran, qui rembourse certaines dépenses jusqu'à concurrence de 100 000$.

«Je n'ai même pas eu le temps de rêver à quelque chose comme ça! Des fois, je n'arrive toujours pas à croire que j'ai remporté cette bourse», affirme la jeune femme de Saint-Constant, qui a appris la nouvelle alors qu'elle était en voiture avec sa famille.

La bourse permettra non seulement à Salma de payer ses frais de scolarité et ses dépenses personnelles pendant ses études universitaires, elle lui donnera aussi accès à un mentor et à des stages d'été.

S'occuper des jeunes démunis

Salma a reçu cette bourse entre autres pour son implication exemplaire auprès de sa communauté, de ses pairs et de son pays natal, le Maroc. Elle est notamment présidente et cofondatrice de l'organisme Exporte Supporte, qui amasse des articles scolaires usagers afin de les redistribuer aux enfants les plus démunis.

«Nous avons déjà envoyé du matériel à des orphelins et des enfants démunis au Maroc, et nous comptons en envoyer cette année aux institutions scolaires autochtones canadiennes dans le besoin», affirme la jeune femme.

Capitaine de son équipe de soccer, Salma fait aussi la promotion de saines habitudes de vie auprès des jeunes du primaire et du préscolaire.

Intégration des femmes musulmanes

Salma Rehimini s'est aussi beaucoup impliquée auprès des adolescentes musulmanes afin de les aider à intégrer la société québécoise.
Publicité - Lire la suite de l'article ci-dessous

«J'ai eu la chance d'avoir un encadrement incomparable, mais je sais que ce n'est pas tout le monde qui a la même chance que moi. J'organise des conférences-activités une fois par semaine pour aider les jeunes musulmanes à intégrer notre société, à trouver leur chemin. On fait du bénévolat ensemble, par exemple.»

La prochaine étape, pour Salma, est de choisir son domaine d'études. Elle s'est inscrite dans plusieurs programmes de médecine et de biochimie à travers le pays. Reste à savoir sur quelle université s'arrêtera son choix.


Source: Le Courrier du Sud - 31 mars 2016

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir