Le Maroc s'intéresse au concept d'école communautaire entrepreneuriale néo-brunswickois.

Le concept d'école communautaire entrepreneuriale (ECE) des écoles francophones du Nouveau-Brunswick pourrait voir le jour au Maroc dès septembre 2011.

Le fondateur et président-directeur général du Complexe scolaire le Cèdre, au Maroc, Abdelkamel Lahlou et le ministre de l'Éducation du N.-B, Roland Haché ont signé une entente d'intention formelle afin d'implanter le concept d'école communautaire entrepreneuriale au Maroc, le mercredi dernier, à l'école communautaire entrepreneuriale Blanche-Bourgeois de Cocagne.

Cette entente conduira, après étude et approbation finale des ministères de l'Éducation concernés, à un projet d'ECE maroco-canadienne, y compris l'obtention d'un diplôme d'études secondaires reconnu. Ainsi, les jeunes marocains qui fréquenteront ces ECE maroco-canadiennes obtiendront, à la fin de leurs études secondaires, un diplôme qui sera reconnu à la fois par le ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick et le ministère de l'Éducation nationale du Maroc.

M. Lahlou qui est éducateur de formation mentionne que c'est la qualité du concept d'école communautaire entrepreneuriale néo-brunswickois qui lui a impressionné. «Je recherche la qualité et il n'y a pas mieux. La qualité du système éducatif canadien est reconnue partout dans le monde. C'est la raison pour laquelle je veux présenter aux jeunes Marocains un concept reconnu mondialement. Notre complexe sera le leader au Maroc avec l'implantation du concept d'école communautaire entrepreneuriale », de dire M.Lahlou.Ce dernier fait savoir que son objectif est de développer des ECE maroco-canadiennes, reconnues par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), qui offriront le double diplôme, et ce, dans plusieurs grandes villes du Maroc telles que Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, Tanger et Agadir.

La signature de cette entente est une source de fierté selon le ministre de l'Éducation du N.-B, Roland Haché. « Notre système d'éducation au Nouveau-Brunswick attire l'intérêt d'un nombre croissant de pays dans le monde de par ses innovations et son excellence. Ce sont nos écoles acadiennes et francophones qui se démarquent par leurs initiatives et leurs créativités », a déclaré M. Haché, tout en soulignant qu'une école telle que l'ECE Blanche-Bourgeois encourage les jeunes acadiens et francophones du Nouveau-Brunswick à être autonomes, ingénieux, entreprenants et entrepreneurs dans leur vie professionnelle et engagés dans leur communauté, et c'est ce modèle qui attire aujourd'hui l'attention au Maroc. «C'est une occasion idéale de travailler à un projet qui permettra aux élèves, aux enseignants et aux directions d'écoles du Nouveau-Brunswick et du Maroc de réaliser des échanges culturels et éducatifs riches en apprentissage. »

Le directeur général du District scolaire 11, Gérald Richard fait savoir que la signature de cette entente offre des possibilités d'échanges entre les jeunes du Maroc et ceux du Nouveau-Brunswick. «On pourrait bénéficier d'un échange culturel. C'est particulier parce qu'on est dans un milieu à minorité francophone et pour nos jeunes ce n'est pas évident d'être exposé à d'autre pays francophone. C'est une question d'identité culturelle pour nos jeunes. S'ils sont capables de vivre des expériences qui sont francophones à l'extérieure de ma communauté c'est bénéfique pour notre district», a déclaré M. Richard.

Selon M. Lahlou, le concept d'école communautaire entrepreneuriale sera implanté dans deux de ses établissements soit Casablanca et Marrakech en septembre 2011. Toutefois, il souhaite étendre le concept aux autres écoles de son complexe sans toutefois indiquer de date précise.

Source: http://letoilekent.jminforme.ca/article/1059830

Commentaires

0 #1 oumar sangare 02-02-2011 12:22
bonjour chers amis
je suis un jeune directeur d'ecole franco-arabe communautaire de baguineda camp dans la commune rural du kati environ 30 km de bamako sur la route de segou
Nous souhaitons d'avoir de partenariat au jumelage avec toute école souhaitante faire de partenariat au jumelage avec dans le monde
Notre contact:est:cheick oumar sangare
telephonne cel:75141011
merci d'avance bamako mali

Les commentaires sont fermés.