L’Algérie, le néolibéralisme et l’économie administrée. Le FCE à Omar Aktouf : «Vous n’avez qu’à bien lire nos cinquante propositions»

S’il est une ligne de conduite à laquelle le Forum des chefs d’entreprise s’est tenu mordicus depuis sa création, c’est celle d’avoir appelé sans relâche à la dynamique du débat d’idées autour de l’économie algérienne, de ses modes d’organisation, de ses performances et de son devenir. Nous avons toujours considéré comme un enrichissement la diversité des opinions et des points de vue, y compris quand nous n’en partagions pas la substance.

La ligne Alger-New York : un projet bloqué par l'absence d'un accord entre l'Algérie et les Etats-Unis

La compagnie battant pavillon national tient beaucoup au lancement d'une ligne Alger-New York. "Mais pour le moment ce projet est bloqué par  l'absence d'un accord de coopération entre l'Algérie et les Etats-Unis dans  le domaine du transport aérien", a expliqué jeudi dans une déclaration à l'APS, le directeur du marketing d'Air Algérie, Rabah Midou.

L'indice mondial 2011 de l'innovation : l'Algérie se classe dernière parmi 125 pays !

C'est une véritable déconfiture ! L'Algérie vient d'être classée dernière au monde par l'Indice mondial de l'innovation (GII). Notre pays se retrouve tout bonnement à la 125ème place et clôture ainsi ce classement mondial réalisé par l'INSEAD, une des écoles supérieures de commerce les plus grandes et les plus renommées à l'échelle mondiale !

L'Épicerie Internationale Amine: l'agronome devenue épicière

(Québec) Il n'y a pas si longtemps, les amateurs de cuisine du monde devaient profiter d'un voyage à Montréal pour faire le plein de leurs denrées préférées. Depuis quelques années, toutefois, les petites épiceries internationales se sont multipliées à Québec, offrant saveurs et parfums des quatre coins de la planète. Mais beaucoup plus que de simples étals, ces marchés sont aussi les visages de l'immigration dans la capitale. Qui sont-ils, d'où viennent-ils, que vendent-ils? Le Soleil vous en présente six en six semaines, pour le plaisir de la découverte...