Une carte de crédit halale

Après la viande, il est possible de se procurer une carte de crédit halale. L’IFreedom Plus MasterCard est la première carte de ce genre disponible dans l’ensemble de l’Amérique du Nord.

Louer une voiture, acheter un billet d’avion ou réserver une chambre d’hôtel est presque impossible sans ce «bout de plastique». Or, selon la loi islamique (la charia), demander ou percevoir des intérêts est assimilé à l’usure et est considéré comme interdit. Cela signifie que
les comptes d’épargne traditionnels, les cartes de crédit et les investissements productifs d’intérêts sont interdits par les musulmans qui respectent la loi islamique.
«Utiliser une carte MasterCard prépayée permet tout simplement d’éviter les intérêts et l’endettement, explique BoudjemaaAoudia,porte-paroled’UM Financial, compagnie émettrice de la carte. Celle-ci a l’apparence d’une carte de crédit classique et est conforme aux préceptes de l’islam», confirme-t-il.

Cependant, s’il n’y a ni intérêt ni frais mensuels, un coût de 0,95$ est prévu à chaque transfert d’argent. Au surplus, UM Financial a constaté que plusieurs musulmans qui utilisent une carte de crédit classique oubliaient d’enpayer le solde à la fin du mois. Ils se voyaient alors facturer des intérêts. «C’est pour cela que nous avons pensé leur donner une carte affiliée à un grand réseau, mais sans les endetter », souligne Boudjemaa Aoudia. Comme pour la viande halale, cette carte a été évaluée par des experts. «L’IFreedom a été examinée par des savants musulmans de renommée. Ce sont des personnes qui ont étudié la finance et le droit musulman, », affirme le porte-pa-role d’UM Financial.

Avec l’IFreedom, il n’y a aucun risque d’aller à l’encontre des préceptes religieux. La carte est prépayée, elle est utilisable comme n’importe quelle carte de crédit, mais selon la limite du montant disponible dans le compte bancaire.

Pour avoir cette carte, être musulman n’est pas une obligation. Même émise en Ontario, elle est accessible aux résidents de toutes les provinces canadiennes, dont le Québec, et peut être utilisée partout dans le monde.

« Un coup de marketing »

En d’autres termes, c’est une carte de débit «améliorée», a déjà confié un islamologue québécois, Pierre Milo. «Appeler cette carte «carte de crédit», c’est alléchant, mais l’IFreedom est en fait un croisement entre une cartede crédit et une carte de débit […] C’est purement uncoupdemarketing!» Néanmoins, le principe reste sain. « Ne pas dépenser l’argent que l’on n’a pas!» s’exclame-t-il.

LES CONDITIONS
• Avoir un compte bancaire au Canada.
• Avoir plus de 18ans ou bien plus de 13ans avec l’autorisation des parents.
• Coût d’activation de la carte de crédit:50$.
• Limite de la carte:6000$.
• Utilisable partout dans le monde dans le réseau MasterCard.

Source: 24heures

Les commentaires sont fermés.