SIAL: Les produits maghrébins à l’honneur

Destiné aux professionnels, le Salon international de l’alimentation (SIAL) a ouvert ses portes hier à Montréal. La nouveauté est l’arrivée sur les étals d’une gamme de produits modernes et variés provenant du Maghreb.

« Le Québec est une terre francophone qui accueille chaque année des milliers d’Africains. Cette immigration nous permet de nous ouvrir à l’international », souligne le directeur du Salon, Xavier Poncin.

En effet, selon lui, plus il y a d’immigrants, plus le marché s’agrandit. « Ces personnes veulent trouver la nourriture qu’ils ont l’habitude de manger dans leur pays », indique le responsable du SIAL.

Pas moins de 40 stands tunisiens et algériens exposent. Dattes, produits en conserve et huile d’olive extra-vierge, tout est là pour faire frémir les papilles des passants.

L’huile d’olive est d’ailleurs la vedette de ce salon. « Ce produit représente un grand marché au Canada, qui ne peut se passer de l’étranger, puisqu’il n’existe aucune production d’olives au Canada. » M. Poncin précise que les Québécois ont découvert l’huile d’olive vierge à la fin des années 1990.

Surpris
Les visiteurs présents ont été très surpris par les différentes variétés d’huiled’olive.«C’est amusant, l’huile d’olive à l’orange, je n’y avais jamais goûté auparavant. C’est original et très bon », indique Marie, après y avoir goûté.

Les exposants, eux aussi, avaient l’air assez satisfaits de leur première journée au Salon. « Nous sommes très contents, nous avons trouvé de potentiels clients», souligne le directeur général de Pur Oasis Trading, Bellouti Madani. Il expose pour la première fois en Amérique du Nord et espère conquérir le marché canadien avec ses dattes venant du nord de l’Algérie.

Le SIAL constitue un carrefour de communication et d’échanges commerciaux avec de potentiels acheteurs étrangers. L’objectif est de faire connaître l’offre des différents exposants en matière de produits alimentaires destinés à l’exportation.

Cet événement est aussi une opportunité de mettre un pied dans la zone de libre-échange nord-américaine.

Ce marché regroupant le Mexique, les États-Unis et le Canada représente plus de 80 milliards de dollars d’importations de produits de l’agroalimentaire.

Le SIAL se poursuit jusqu’à demain, au Palais des congrès de Montréal.


Source: 24HeuresMontreal - Page 10

Les commentaires sont fermés.