Montréal met en vedette Rachid Taha, Souad Massi et Lynda Thalie

Outre Serge Régiani et Juliette Gréco, Montréal verra se produire également au cours de cette édition le revenant Rock Voisine et Jane Birkin, entre autres artistes invités

Les 15ème Francofolies de Montréal auront bien lieu du 24 juillet au 2 août prochain, contrairement à celles de La Rochelle (France) qui, faute de support logistique, ont été annulées. Ce festival, qui met en vedette surtout les artistes locaux en leur servant souvent de tremplin, accueille cette année une brochette d’artistes algériens dont le talent et le sens artistique sont incontestables. A tout seigneur, tout honneur et le plus illustre parmi ceux-là, Rachid Taha qui devient indispensable pour animer les grands événements. En fait, Rachid Taha est devenu par la force des choses, et du public surtout, incontournable, une sorte d’égérie de ces festivals qui se déroulent au Québec en période estivale. En effet, nous sommes loin de l’illustre inconnu (au Québec) qu’était Rachid Taha, qui, pour sa première sortie montréalaise, se produisait sur les scènes extérieures, en spectacle gratuit (une aubaine !) devant un public médusé par tant d’audace et surtout par un savoir-faire incontestable : enflammer les foules et les provoquer aussi. Découvert par les Montréalais l’été 1998, Rachid a depuis fait l’affiche à Montréal en se produisant dans des salles pleines à craquer : après le Spectrum et le Métropolis à Montréal, il a sévi dans des méga-concerts au cœur-même de la capitale de la province où il a continué de conquérir les foules ailleurs au Canada. Ses participations successives dans les grandes manifestations à Québec et à Montréal, mais aussi à Ottawa, font de Rachid Taha un artiste incontournable au Canada où il bénéficie d’un excellent accueil. Présenté souvent, et à tort, comme un chanteur de raï, Rachid Taha continue de drainer les foules enthousiastes grâce à un répertoire qui ne se limite pas à Ya Rayah, mais qui donne la pleine mesure de l’endiablé qu’est Rachid lorsqu’on lui offre la scène.Cette 15ème édition verra aussi se produire pour la première fois à Montréal Souad Massi, qui arrive de Paris où depuis quatre années elle semble briller dans un genre que certains associent à Joanne Baez. Son parcours, révélé par son site internet, semble être d’une limpidité extrême : après Alger, Paris l’a adoptée grâce à son «talent, sa musique, sa voix et sa présence». Pour en juger, attendons de la voir sur scène, après la première partie du spectacle qui permettra à Lynda Thalie de s’éclater, elle qui n’a vraiment plus rien à prouver à l’échelle de la province du Québec où elle brille de mille feux sur plusieurs plans et qui a plusieurs cordes à son arc. Après l’enregistrement de son premier album Sablier, qui recèle des trésors du patrimoine musical algérien dont Alger, Alger de Lili Bonniche, cette excellente auteur-compositeur et interprète a investi le théâtre où elle tient le rôle important de la Rose dans la pièce théâtrale le Petite Prince de Saint-Exupéry, qui, après avoir triomphé à Montréal au cours du mois de mai, est en train de recueillir les faveurs du public dans la capitale de la province à Québec. En plus du talent, Lynda Thalie est bien généreuse et son implication désintéressée pour venir en aide aux sinistrés du séisme du 21 mai n’est plus à démontrer. Elle a soutenu par sa présence active toutes les actions menées par les associations algériennes, tant à Québec qu’à Montréal et qui devaient permettre de collecter des fonds destinés aux sinistrés.Plus encore, n’était le refus de Jean Leloup, de son vrai nom Jean Leclerc, artiste québécois de premier plan ayant vécu son adolescence à Alger avec ses parents coopérants alors en Algérie, qui aurait décliné l’offre de co-parrainer un méga-concert au profit des sinistrés, Lynda Thalie s’est investie dans le projet malgré ses multiples engagements sur de nombreuses scènes.En tout état de cause, les salles et les nombreuses scènes extérieures de Montréal en fête, après le Festival international de jazz, verront se produire également au cours de cette édition outre Serge Régiani, Juliette Gréco, le revenant Rock Voisine et Jane Birkin, entre autres artistes invités.

Source: http://www.latribune-online.com/3107/culture.htm

Les commentaires sont fermés.