Qc-Charte: Message du Centre Afrika

Depuis quelques mois, des débats de société ont lieu suite à ce qui s’est d’abord appelé Charte des valeurs québécoises. Les différents medias ont largement relayé ces débats, des manifestations dans les rues ont eu lieu (les « pour » et les « contre »), des opinions différentes se sont exprimées et, finalement, un projet de loi a été présenté à l’Assemblée Nationale comme base de discussions avant qu’on en vienne à faire acte législatif par un vote. Il y a aussi eu des échanges informels entre collègues de travail, dans les lieux de détente, lors de rencontres sociales ou familiales, des réunions ont été organisées et des séances d’informations ont été proposées.

Ce que nous sommes

Le Centre Afrika est une œuvre des Missionnaires d’Afrique, favorisant la rencontre du monde africain et des musulmans,  en vue de leur intégration dans la société québécoise. Avec eux, nous cherchons à entrer dans un dialogue humain et religieux qui construit la bonne entente et le respect mutuel. La priorité est donnée aux personnes : le Centre Afrika croit en l’Africain. Pour qu'il puisse participer à la croissance de sa propre dignité, il faut que la parole lui soit donnée et que son cœur soit libre. C’est pourquoi nous travaillons à la promotion de la justice, nous nous engageons pour que règne la paix, nous accueillons la création comme la « case familiale » où chaque personne se sent bienvenue et puise l’énergie pour offrir à tous un milieu où il fait bon vivre.  C’est dans cette vaste mission des Missionnaires d’Afrique que s’inscrit l’œuvre du Centre Afrika.

Ceux et celles qui fréquentent le Centre Afrika vivent des réalités et des situations affectant leur avenir de manière significative. C’est dans leur chair et dans leur cœur que sont touchées ces personnes. Leur parcours de vie est tissé de ruptures familiales, sociales et professionnelles. Une longue adaptation sera nécessaire où il y aura des embûches à traverser et des murs à franchir. Ces écueils sont variés et les plus coriaces, menaçant leur intégrité, sont ceux qui sont dans chaque cœur humain.  

Le premier rôle du Centre Afrika est l’accueil et l’écoute, au nom même de l’humanité de chaque personne. C’est un service de compassion, au double sens de souffrir avec  et d’aimer passionnément. Petit à petit, dans le dialogue, se dévoilent certaines particularités liées à l’origine nationale, à l’appartenance religieuse, aux qualifications professionnelles, aux talents cachés, aux souffrances vécues, aux espoirs, etc. Puis se mettent en branle différents processus par lesquels le Centre Afrika contribue à l’intégration la plus rapide et la mieux réussie qui soit dans la société québécoise. L’intégration ne peut être réussie sans qu’un certain métissage ne se fasse. Ainsi, les Africains pourront participer au devenir et à l’enrichissement du Québec. Le Centre Afrika a la conviction qu’un monde nouveau est en germe.

Alors la charte…

Le personnel du Centre Afrika attend de cette charte un SOUTIEN LÉGISLATIF pour que la croissance en HUMANITÉ de chaque personne soit respectée et promue.  Cela veut dire ACCUEIL de chacun riche de sa différence et ÉCOUTE patiente et inventive. Le Centre lutte, en même temps,  contre toutes les formes d’exclusion et contre tous les intégrismes qui sont des aveuglements, inconscients ou non. Ils sont  vus comme des signes extérieurs (ostentatoires) d’un manque d’esprit critique et de jugement des autres sur la base des différences: « Ils ne sont pas comme nous ». La charte doit offrir des balises claires pour que ne soit pas laissé à l’initiative personnelle et subjective de se prononcer sur un cas particulier. Le passage d’un environnement culturel à un autre ne se fait pas en un jour. Il y a donc des accompagnements et des formations à proposer. Les valeurs dites québécoises sont d’abord des valeurs universelles transmises par les Premières Nations et par les générations suivantes. Ces mêmes valeurs ont été marquées par l’Évangile. Qu’on le veuille ou non, ce sont là nos racines profondes. Toutefois, la charte ne doit pas entrer dans des détails qui sont souvent liés à tel groupe ou à telle approche politique ou religieuse. Ces détails ne vont pas au cœur de l’option philosophique, religieuse ou politique. Ils indiquent, cependant, une orientation à aller plus en profondeur. Cette interpellation à développer un esprit critique nous invite à grandir et à revisiter ce que l’on nous a transmis comme étant essentiel. Cela favorise et suscite la croissance en HUMANITÉ. L’homme, la femme et l’enfant doivent être respectés et accueillis comme des personnes à part entière, égales dans tous les domaines de l’activité et des potentialités humaines, en conformité avec les droits et devoirs auxquels nous adhérons tous comme société.

En cette période de l’année où l’Espérance et la Lumière sont au cœur des festivités, notre vœu le plus cher est que, collectivement, nous arrivions à mettre en place des balises fondamentales qui nous donneront les moyens de suivre l’évolution des questionnements, d’apprécier avec objectivité les enjeux sociaux et la qualité des relations humaines.

À tous,

PAIX, SANTÉ et SÉRÉNITÉ

L’Équipe du Centre Afrika

« Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes,
c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

Nelson Mandela

Centre Afrika
1644 rue St-Hubert
Montréal (Québec) H2L 3Z3
Tél  (514) 843-4019

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.centreafrika.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir