L’aspirine, c’est avant tout un médicament …

Efficace contre la douleur et la fièvre, elle est pratiquement universellement indiquée pour soigner les maux de têtes, les douleurs musculaires et dentaires.

 

Mais son utilisation est rarement encadrée par des professionnels de santé. Et trop souvent, les pharmaciens ne prennent pas la peine de lire les contre-indications au client.  Beaucoup d’aspirines sont aussi vendues dans des officines informelles, tenues par des vendeurs non diplômés.  Or l’aspirine est un médicament. Et comme avec tous les médicaments, il faut être vigilant.

Qu’on la croque, qu’on la dilue ou qu’on la boive quand elle est effervescente, il est tout d’abord primordial de respecter les doses prescrites. Laissez passer au moins quatre heures entre deux prises d’aspirine. Tout excès peut provoquer des maux de têtes, des bourdonnements d’oreilles, une baisse de l’audition, des saignements du nez et plus grave, des problèmes digestifs comme un ulcère de l’estomac ou des réactions allergiques.

N’oubliez pas non plus que dans certains cas, l’aspirine peut être contre-indiquée. Les nouveau-nés la supportent mal. Les médicaments à base de paracétamol leur conviennent mieux. Il en va de même pour les femmes enceintes et celles qui allaitent. Chez les asthmatiques et les personnes qui souffrent de goutte enfin, l’aspirine peut provoquer des crises graves. Son utilisation est de même, formellement interdite en cas d’ulcère de l’estomac et d’hémophilie.

 

Destination Santé -  http://www.destinationsante.com - Semaine 49-09