Immigration Canada. Des mesures plus sévères proposées

Fort de sa majorité au Parlement, le gouvernement Harper propose une nouvelle réforme du système d'immigration du Canada qui fera en sorte que, à compter de 2013, les voyageurs, les étudiants et les travailleurs venant de certains pays et territoires visés par l'obligation de visa seront tenus de fournir leurs empreintes digitales et de se faire prendre en photo avant leur arrivée au pays.



«Les données biométriques seront un nouvel outil très important qui aidera à assurer la protection et la sécurité des Canadiens en réduisant la fraude et le vol d'identité», a expliqué le ministre de l'Immigration, Jason Kenney.

L'utilisation des empreintes digitales et des photographies empêcherait les criminels connus, les demandeurs d'asile déboutés et les personnes expulsées d'utiliser une identité différente pour obtenir un visa.

L'utilisation des données biométriques permettra au Canada de s'aligner sur d'autres pays qui se servent de la biométrie, ou qui se préparent à le faire, à des fins d'immigration.

Ces pays sont notamment le Royaume-Uni, l'Australie, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande.

Le projet déposé à la Chambre des communes par le ministre Kenney prévoit aussi des mesures plus sévères pour les demandeurs du statut de réfugié.

«Prévenir l'usage abusif du système»

Selon le gouvernement conservateur, ces nouvelles propositions «permettront d'accélérer davantage le traitement des demandes d'asile et contribueront à prévenir l'usage abusif du système».

La migration clandestine et l'arrivée irrégulière d'étrangers sont également visées par le projet de loi intitulé Loi visant à protéger le système d'immigration au Canada.

«Notre gouvernement envoie un message clair: nos portes sont ouvertes à ceux qui respectent les règles du jeu, y compris les réfugiés légitimes», a déclaré le ministre Kenney.

«Toutefois, nous sévirons contre ceux qui mettent en danger des vies et qui menacent l'intégrité de nos frontières, a ajouté le ministre. Le passage de clandestins est un crime ignoble, et les Canadiens sont d'avis qu'il est inacceptable que des criminels profitent financièrement du système d'immigration du Canada.»

 

 

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2012/02/20120216-114739.html