Port d'Alger: Attentat de l'OAS

Date: 02-05-1962
Port d’Alger: Il y a 43 ans, 110 dockers étaient victimes d’un attentat de l’OAS.
Il y a 43 ans, le 02 mai 1962, 110 travailleurs du port d’Alger étaient assassinés, et 150 autres blessés, victimes d’un lâche attentat à la voiture piégée perpétré par les terroristes de l’organisation armée secrète (OAS).
Le centre d’embauche du port où chaque jour, à cinq heures quarante minutes, ou s’entassaient de nombreux dockers pour se procurer des jetons, synonyme de gagne pain quotidien, pour accéder au port, est ainsi visé par l’OAS.
Au vaste élan de solidarité déclenché à partir des différents quartiers de la capitale répondaient les ultra de l’OAS par des tirs à partir des immeubles avoisinants sur les blessés et les personnes venues nombreuses participer aux opérations de secours, provoquant ainsi un véritable carnage au sein de la population.
Un autre attentat avait ciblé, la veille, le port de Annaba où une attaque à l’aide de grenades a causé des blessures à une cinquantaine de personnes.
Pendant ce temps, les dockers de Bejaïa, en signe de solidarité refusaient de décharger le cargo allemand le ’’Cadiz’’, alors que des grèves se faisaient observer à Tlemcen, Sebdou, Tiaret, Saïda, Maghnia et Sidi-Bel-Abbès pour dénoncer cette nouvelle tuerie de l’OAS.