Aomar Ouali, Vice-président de Ratiopharm

Vice-président depuis septembre 2002, de la compagnie pharmaceutique Ratiopharm, responsable du département, recherche et développement. Ratiopharm est la troisième compagnie générique au monde après Teva et Novartis.

M. Aomar est originaire d’Algérie où il a obtenu son premier diplôme de pharmacien de l’université d’Alger en1974. Un diplôme qui lui permet de trouver un emploi au laboratoire central de contrôle des médicaments, mais avant il doit effectuer son service militaire en qualité de chef de service du centre de transfusion de l'hôpital Maillot.

En 1978, il décroche une bourse pour suivre une maîtrise en pharmacie industrielle à Montpellier. Après quatre années d’études il obtient un DESS en pharmacie industrielle et celui de l'IPIM.

Son ambition ne s'arrêta pas là, il obtient avec succès un doctorat d'état es sciences pharmaceutiques avec les félicitations du jury. Il est titulaire du DEMS et DESM d'Algérie, maître de conférence à l'Université d’Alger, d'Oran et de Rennes en France.

En 1993, il s’installe en famille à Montréal. Après 6 mois, il est recruté par Pharmascience, une grande compagnie pharmaceutique du Québec. Une année après il est recruté comme directeur de développement à L'Institut de Recherche en Pharmacie Industrielle de Laval où il soumet 3 brevets US, suite à ces résultats, on lui confie la tâche de construire une grande équipe de recherche et développement. « En 2 ans, dit-il, j’avais monté l’un des plus grand centre de R & D et propulsé Pharmascience au troisième rang des compagnies génériques du Canada ».

Après 8 ans de travail à la tête d’une équipe de 100 employés, il décide de chercher d’autres défis. Durant cette période il a recruté une quinzaine d'Algériens dont plus de 10 ont réussi. Ratiopharm est une compagnie allemande qui lui a permis de diversifier ses activités par un développement des produits pharmaceutiques pour l'Europe, le Canada et les USA.

M. Aomar a construit une équipe solide en donnant la crédibilité à la R & D à Ratiopharm Mirabel. Il a recruté 8 Algériens qui ont donné entière satisfaction. Ses laboratoires sont des lieux de stage pour les techniciens en chimie analytique du CEGEP de Sallabery-Valleyfield, de maîtrise et Ph.D. pour l'Université de Montréal et l'école Polytechnique.

Les commentaires sont fermés.