Maroc, la fête du trône

Les marocains fêtent leur souverain, non pas comme un chef d'état, mais surtout comme un Commandeur qui guide ses sujets et dicte la politique à suivre de la nation.

Le Souverain Alaouite a une dimension spirituelle, qui fait de lui le Commandeur des croyants "Amir el mouminine", qui symbolise un attachement à un héritage fastueux et riche en évènements. L'Islam est le ciment fédérateur de la population marocaine, qui fait allégeance à une personne qui s'inspire, expressément, de valeurs et principes d'une tradition musulmane très ancrée au pays de l'Atlas.

Le Roi du Maroc est également le dignitaire premier qui s'efforce à donner une impulsion moderne et dynamique à son pays. La touche personnelle du Roi Mohamed 6 dénote un désir fort de voir un peuple en harmonie avec ses dirigeants, tout en jetant les bases d'une économie florissante et prometteuse.
 
Le peuple marocain a toujours assumé son appartenance au Monde Arabo-musulman, il est fier aussi de ses racines berbères, qui font aussi son authenticité. Il partage cette richesse historique avec ses voisins maghrébins, lesquels ont fait partie d'entitées unies et fédérées sous la même bannière.
 
Le rêve maghrébin est celui de tout marocain, comme il est celui de tout algérien et de tout tunisien, libyen ou mauritanien. Ce rêve sera réalisé le jour où les intérêts communs des peuples seront placés sur le devant de la scène.
 
Les marocains d'origine et les marocains de coeur résidant au Canada et partout dans le monde célèbrent en ce 30 juillet la Fête du Trône; nous nous joignant à eux en leur présentant tous nos meilleurs voeux d'amitié et d'affection .
 
Dans un avenir proche, nous fêteront le Grand maghreb, nous seront, ainsi, les dignes héritiers de nos ancêtres communs, qui furent un exemple de cohésion et d'unité mais qui furent, avant tout, d'authentiques maghrébins.

Commentaires

0 #1 Guest 01-08-2008 16:01
Au nom de tout marocain et maocaine, je tiens à présenter mes sincères remeciments à l'auteur de ce bel article et évidement à toute l'équipe du site K-sari,
Je suis vraiment affecté en lisant ces pragraphes, ces lignes et ces mots qui ne peuvent point nous laisser indiffrérents, et qui font renaître en nous un désir naîf, noble et désireux d'un avenir meilleur.
Toutefois, j'ai quelques remarques que je voudrais bien partager avec nos chèrs lecteurs. Je ne voudrais pas vous offenser en disant que je ne crois pas au rêve maghrébin, tout simplement par ce que ce terme ustilisé pour désigner l'union présumée est faible, impuissant et égotiste. Pourquoi nous ne substituons pas le terme "rêve" par objectif , but, cible ou même un droit. Le rêve est un désir profond mais aboutit très rarement à ses fins.
L'obectif musulman ou l'union musulmane est un droit de tout être normal désirant vivre sous le drapeau musulman. Oublions les rêves et les émotions, c'est le temps de planifier, de construire et d'aller vers l'avant. Oublions le passé avec ses problèmes et ses histoires méprisables qui nous envahaissent de colère et de détestation, c'est le temps de pardonner de communiquer et de s'aimer....

Les commentaires sont fermés.