Algerien un jour, algérien toujours

Je sais que ce sujet est revenu sur la sellette plus d'une fois. Celui de la situation fortement, mal en point, de nos compatriotes tant en métropole qu'en exil.

La fête de l'indépendance algérienne a fait des vagues encore une fois. Certains ne veulent plus en entendre parler, arguant le fait, quoique discutable, qu'ils sont présentement amarrés à une autre entité, à une autre galaxie où tout bascule vers le rejet et l'oubli de leur pays natal.
 
D'autres, pas plus patriotiques que les autres, s'attellent à tisser un lien sporadique mais présent avec notre lointaine Algérie. Ils veulent démentir l'adage populaire qui annonce la rupture des qu 'il y a éloignement de l'entité tant aimée. Ne dit-on pas loin des yeux, loin du coeur, pour excuser une démission et un regrettable essoufflement.       
 
Évidemment, nul ne peux se targuer d'être plus nationaliste que l'autre; laissons cette besogne aux ennemis de l'Algérie, qui distribuent des titres d'algérianité puritaine aux conséquences apocalyptiques.
 
Le foisonnement d'activités commémoratives fera l'actualité le jour où un consensus se frayera un chemin entre les méandres de nos divisions, séquelles de tant de souffrances, de tant de vécu. Je crois au génie algérien; j'interpelle le coeur de chaque compatriote, qu'il se revendique québécois, canadien ou apatride.
 
Mon rêve est de voir, un jour, renaître cet arbrisseau de paix et de bonté qui sommeille en chacun d'entre-nous. Nous sommes capables d'accomplir monts et merveilles si nous nous mettons au placard nos querelles stériles et balisons nos égos gargantuesques.            
 
Je m'incline, humblement, devant toute personne qui s' efforce de donner ce dont elle est capable pour voir les siens resplendir et rayonner .
 
Algériens, unissez-vous et gardez en mémoire que votre qualité première qui vous démarque parmi tant de nations, tant de peuples, c'est votre spontanéité et votre franchise .
 
L' algérie, faute d'être notre demeure de tous les jours, demeurera celle de notre passé, de notre enfance mais surtout de notre idéal .
L' algérie sera le panthéon des grands hommes, des grandes femmes , de nous tous , .......ALGÉRIENS.

Les commentaires sont fermés.