Hommage à Azzeddine Meddour

Azzeddine Meddour est mort un 16 mai 2000. Il voulait qu'on programme son documentaire ''Combien je vous aime'' à la cinémathèque. Chose que Tirrugza avait fait en son vivant pour le 29 mai et il le savait. Il en était très content. Deux ans plus tard, on lui rendra un autre hommage au sancutaire du 7ème Art: La Cinémathèque. Soyons nombreux et nombreuses à ce RDV!

Combien nous t’aimons Azzeddine Meddour

''De toute ma vie, je n’ai jamais vu un documentaire conçu et commenté avec autant de talent et d’intelligence. Mais, pour quoi on ne vous connaît pas depuis longtemps? ''Tels sont les commentaires des Québécois qui avaient vu le documentaire de Azzeddine Meddour sur la guerre d’Algérie avec la France ’’Combien je vous aime’’, lors de l’hommage qui lui a été rendu à la cinémathèque québécoise au mois de mai 2000 par l’association culturelle amazighe de Montréal Tirrugza, deux semaine après sa mort brutale suite d’une longue maladie. Azzeddine Meddour, le Falardeau amazigh algérien, fait partie de ces réalisateurs berbères qui ont arraché des films en Tamazight (berbère) ‘’La montagne de Baya’, au prix de leur santé et de leur jeunesse loin des officiels. Un héritage en or pour la culture universelle et pour la mémoire du peuple amazigh algérien qui n’a pas encore obtenu un statut officiel à sa langue chez lui.

Quelques infos:

Journal Alfa: Azzedine Meddour, combien il nous aimait...
Kabyle.com: La montagne de Baya

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir