Hakim Kaci, l’opale aux mille couleurs

Le 28 juillet 2015 au Balattou de Montréal, Hakim Kaci s’est produit pour la première fois  en tant qu’artiste accompli. Il a certes chanté maintes fois avec d’autres artistes ou d’autres groupes, mais cette fois-ci, la scène était à lui et pour lui. Accompagné par Sosta, un groupe  méticuleux et professionnel dirigé par Rafik Abdeladim, Hakim a pu, en une soirée, séduire, emballer et interpeller un public avide de talent et de textes articulés.  Il a chanté du kabyle, de l’algérien et du français. Aussi, pour la première fois, cette salle, réservée habituellement aux hommes, a été envahie par des femmes kabyles, tunisiennes, égyptiennes et québécoises pour voir et écouter cet artiste sympathique et chaleureux. La soirée a été un succès sur tous les plans.

Semaine culturelle amazighe d’Ottawa-Gatineau: Massinissa a déjà officialisé Tamazight

Image

La semaine culturelle amazighe d’Ottawa-Gatineau qui s’est déroulée du 23 au 31 mai a été riche et diversifiée dans les enceintes des deux universités : Ottawa et Outaouais. Organisée par la Fondation Tiregwa et l’Acaoh, cette manifestation a offert au public de cette région ainsi qu’à celui de Montréal des conférences assurées par des Kabyles et des Amazighs tunisiens et marocains, des expositions et un spectacle amazigh magistralement animé par Nasser Uquamum.

Rezki Grim: l’âme kabyle

En ce 26 janvier 2014, a eu lieu le lancement du troisième album de Rezki Grim au club Balattou de Montréal. Un album dans lequel, l’identité, la patrie, l’exil et les valeurs kabyles sont omniprésentes. Organisé par le centre culturel kabyle, en collaboration avec les Nuits d’Afrique, ce spectacle a été marqué par la présence du drapeau amazigh en arrière plan.